Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Sara Squalli - publié le Mercredi 27 Mars à 10:26

Maroc-Gabon : Pour la consolidation d’une relation bilatérale exemplaire




Le Maroc et le Gabon entretiennent une coopération solidaire depuis des décennies. Du temps de Feu Hassan II et du défunt Omar Bongo et arrivant au règne du Roi Mohammed VI et de l’actuel Président gabonais Ali Bongo, Rabat et Libreville ont toujours su élever leur amitié et leurs relations à un niveau exceptionnel. Des relations considérées aujourd’hui comme exemplaires en Afrique centrale. L’étape gabonaise, qui clôt la tournée africaine du Roi Mohammed VI entamée le 15 mars 2013, en dit long sur l’attachement de Sa Majesté le Roi à l’Afrique malgré le retrait du royaume de l’Organisation de l’unité africaine dès 1984.



Maroc-Gabon : Pour la consolidation d’une relation bilatérale exemplaire
Le Souverain marocain a toujours manifesté sa solidarité envers les peuples africains. D’ailleurs, la dernière tournée africaine de Sa Majesté remonte à 2006. Entre 2004 et 2006, le Roi Mohammed VI avait visité une dizaine de pays africains, parmi lesquels figurait le Gabon. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises marocaines se sont implantées en Afrique. Le Maroc entretient donc des relations étroites avec une trentaine de pays sur le continent.
 
En outre, il n’y a pas un seul pays africain ayant connu une catastrophe naturelle, guerre ou conflit, auquel le Maroc n’a pas apporté son aide. Une fraternité et une solidarité manifestées en toutes circonstances. Dans ce contexte, l'arrivée à Libreville du Roi du Maroc est révélatrice à plus d’un titre.
 
En effet, cette visite est consécutive à une relation bilatérale qui dure depuis des décennies. Aujourd’hui, le Gabon figure parmi les alliés stratégiques du Maroc en Afrique. Un pays avec lequel le royaume entretient des relations diplomatiques soutenues par un cadre juridique assez riche. Les échanges commerciaux entre les deux Etats avoisinent annuellement les 60 millions de dollars. Le porte-parole de la présidence de la République gabonaise, Alain-Claude Bilie-Bi-Nzé, avait rappelé dans ce sens que « le couronnement de ces quatre décennies d'excellentes relations de coopération entre le Gabon et le Maroc a donné lieu à plusieurs commissions mixtes, entre autres celles qui se sont tenues en 1980 et en 1984 à Rabat et celles de 1983 et 1992 à Libreville. Autour de ce cadre juridique, de nombreux accords de coopération et conventions ont été passés entre les deux pays ; ce qui justifie l'excellente qualité des échanges entre le royaume chérifien et le Gabon ».
 
Cette coopération exemplaire a été confortée en 2010 lorsque le Président gabonais s’est rendu en visite de travail au Maroc. Au cours de ce déplacement, plusieurs conventions ont été signées. Dans cette optique, l’actuelle visite royale au Gabon a été l’occasion d’insuffler une nouvelle dynamique à ce partenariat exemplaire quand on sait que Ali Bongo a pour vision stratégique de faire du Gabon un pays émergent. Une émergence articulée autour de trois piliers en l’occurrence, le Gabon vert, le Gabon industriel et le Gabon des services. Ainsi, plusieurs accords de coopération liant le Gabon au Maroc ont été signés à Libreville le mardi 26 mars 2013. 
 
Dans son programme économique, le Chef d’Etat gabonais le précise clairement : « Il s’agira de doter le Gabon d’une infrastructure économique de base compétitive, en particulier dans trois domaines : les réseaux de transport, l’électricité et les télécommunications. L’ensemble du Gabon devra ainsi, à l’horizon 2016, être désenclavé, afin de permettre à notre pays de se positionner comme un hub régional de référence ». Des domaines dans lesquels le Maroc dispose un savoir-faire à travers ses grands groupes économiques. 
 
D’un point de vue statistique, le Gabon est le dixième client et le troisième fournisseur du Maroc. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont progressé de 42% entre 2009 et 2011. Les exportations marocaines ont connu une hausse de 39% au cours de la même période, contre 45% pour les importations en provenance du Gabon. En outre, ce pays dispose de tous les atouts pour attirer les entreprises marocaines. Ces atouts concernent des produits tels le pétrole, le gaz naturel, les diamants, le niobium, le manganèse, l’uranium, l’or, le minerai de fer, le bois et l’énergie hydroélectrique.
 
Sara Squalli 
Journaliste


Tagué : Sara Squalli

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles