Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Lundi 9 Mai à 16:02

Maroc-Chine : Vers un partenariat renforcé au service des peuples africains



Pékin - Les relations économiques entre le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine sont promises à un bel avenir et peuvent se développer davantage grâce à la complémentarité de leurs ressources et potentialités et à la volonté des dirigeants des deux pays de mettre la coopération sino-marocaine au service des peuples africains.



Puissance économique mondiale, la Chine, où SM le Roi Mohammed VI se rendra à partir de mercredi prochain en visite officielle, continue sur sa lancée de développement et d’innovation, réussissant l’exploit de maintenir, année après année, un taux de croissance à deux chiffres. Seulement pour maintenir sa supériorité économique, la Chine, qui a de plus en plus besoin de matières premières, se trouve dans l’obligation de diversifier ses partenariats, de s’ouvrir sur de nouveaux marchés (Afrique francophone), et de ne plus limiter sa présence aux marchés dits "traditionnels" (Afrique anglophone). Les dirigeants chinois assurent, dans ce sens, que la Chine et l'Afrique partagent le même destin et que l'Empire du milieu vient en Afrique non pas comme "une puissance conquérante", mais plutôt comme un partenaire de développement et de progrès.

La Chine s’engage, ainsi, sur la base d’une coopération gagnant-gagnant et sans condition, à accompagner les pays partenaires d’Afrique dans leurs efforts de développement en leur fournissant la technologie, les compétences et l’expertise nécessaires dans des domaines aussi variés que les infrastructures, l’électricité, les télécommunications, et les technologies de l’information. La Chine, numéro 1 mondial sur sept des 22 secteurs industriels, exprime également sa volonté d’accompagner ces pays dans la réalisation de leurs stratégies d’industrialisation. Dans ce contexte, le Maroc, qui entretient des relations privilégiées avec la République populaire de Chine et qui partage avec ce pays une même vision envers l’Afrique fondée sur les valeurs d’amitié sincère, de solidarité agissante, de coopération mutuellement bénéfique, de développement partagé, et de partenariat équilibré, est en mesure de constituer un acteur clé du partenariat triangulaire Chine-Maroc-Afrique.

La stabilité politique du Royaume, son système juridique attrayant, ses ressources humaines qualifiées, sa position géographique stratégique entre l’Afrique, l’Europe, les Amériques et le Proche-Orient, ses solides relations politiques et économiques avec nombre de pays africains, le partenariat Sud-Sud prôné par le Souverain, ainsi que la présence dans le continent d'un important réseau d'institutions financières et bancaires marocaines, sont autant d'éléments qui concourent également au succès de cette coopération trilatérale.

De même, le développement de cette coopération est tributaire du raffermissement des relations économiques bilatérales et du rééquilibrage de la balance commerciale entre les deux pays. Ainsi, les échanges commerciaux entre le Maroc et le géant asiatique ont atteint en 2012 un niveau record de 3,69 milliards de dollars US, soit une hausse de 4,8 pc par rapport à 2011. La Chine a exporté 3,13 milliards de dollars de biens vers le Maroc durant cette période, marquant une augmentation de 29 pc, en glissement annuel, alors que les importations chinoises du Maroc ont atteint 558 millions de dollars (+17 pc). Les exportations chinoises vers le Maroc portent notamment sur des produits de textile, des appareils électro-ménagers, des équipements industriels et du thé, tandis que les engrais phosphatés et les produits de mer sont les principaux produits marocains exportés vers la Chine.

Le volume des investissements chinois au Maroc augmente sans cesse. La croissance de l'économie chinoise et le renforcement du potentiel de ses entreprises créent des conditions favorables aux investissements à l'étranger. Encouragés par le gouvernement chinois, ces investissements au Maroc couvrent entre autres la pêche, l'industrie de transformation, les télécommunications.

L'Empire du milieu constitue également un gigantesque marché à explorer. Le Maroc a tout intérêt à investir ce grand marché aux perspectives fortement prometteuses, notamment dans les domaines du tourisme et de l’agroalimentaire.

Le développement du transport entre les deux pays constitue l'autre élément clé dans la promotion non seulement des flux touristiques à destination du Royaume, mais également des échanges économiques et commerciaux. Le marché chinois, toujours en quête de nouveaux produits, est ouvert aux hommes d'affaires marocains qui sont appelés, plus que jamais, à accélérer le rythme de leurs exportations, à diversifier leur production et à participer activement à la réussite du partenariat triangulaire Chine-Maroc-Afrique, érigé désormais en choix stratégique.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus