Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Moussa Adam Hamit - publié le Lundi 18 Mars à 09:02

Maroc-Afrique subsaharienne : Pilier de la coopération sud-sud




Sachant que les liens diplomatiques sont censés incarner les valeurs culturelles et morales des pays et de favoriser le dialogue et promouvoir la compréhension mutuelle entre ces pays, beaucoup de ces derniers appartenant au continent africain œuvrent afin d’entretenir et de consolider soit des liens séculaires existants, soit des nouvelles relations bilatérales élargissant le partenariat sud-sud.



Maroc-Afrique subsaharienne : Pilier de la coopération sud-sud
C’est dans ce cadre que le Maroc, Etat africain, a entrepris des initiatives forts louables.

Le Maroc entretient des relations avec beaucoup de pays au sud du Sahara. Ces relations sont diverses et multidimensionnelles. Fort de sa position géostratégique de trait d’union entre l’Europe et l’Afrique d’une part, doté d’une stabilité politique permanente et d’une économie solide d’autre part, le Maroc constitue l’un des promoteurs de la coopération sud-sud tant souhaitée par les pays en voie de développement. Cette coopération Afrique-Maroc est perceptible tant au niveau économique, culturel que politique. Ces liens se traduisent aussi bien dans le domaine de la culture, de la politique que celui de la religion en passant par le partage des valeurs communes avec les pays africains. Le Maroc a toujours réaffirmé son appartenance au continent africain et s’attèle à vivifier ce rapprochement à travers une stratégie  politico-diplomatique globale  consistant à déployer son expérience économique, son savoir-faire et à marquer sa solidarité avec les autres pays frères et amis du continent. Visant à concrétiser cet objectif stratégique, le Maroc poursuit ses efforts en  vue de renforcer ses relations bilatérales avec l'ensemble des partenaires du sud afin de contribuer au décollage tant attendu de cette partie de la planète. De nos jours, relever les défis économiques, sécuritaires et politiques du continent  consiste à faire preuve de beaucoup d'imagination et d'anticipation, et cela en scrutant en profondeur les enjeux actuels de l’Afrique. Le Maroc a compris le bien-fondé de la situation dont la variabilité est une constante. Le Maroc doit afficher clairement ses ambitions au sud du Sahara tout en prenant en considération les enjeux du moment.

Ces dernières années, le MAROC a renforcé davantage ses liens économiques avec ses partenaires du Sud. La présence des opérateurs économiques marocains comme Attijariwafabank, BMCE (Banque Marocaine de Commerce Extérieur) ou encore Maroc Télécom sont les illustrations parfaites d’une perpétuation des liens séculaires et historiques conférant au Maroc une force de projection indéniable.

Au niveau politique, le Maroc fait remarquer sa présence de plus en plus sur le contient de diverses manières. Nous pouvons citer deux exemples majeurs :

    Le rôle prépondérant qu’il a joué au niveau diplomatique sur la question du Nord Mali, aussi bien au niveau humanitaire qu’à celui du soutien des résolutions des Nations Unies en la matière.

    L’ouverture d’une nouvelle mission diplomatique au Tchad prouve à suffisance la progression du Maroc dans le continent.

La visite du Roi dans trois pays  subsahariens, le Sénégal, le Gabon et la côte d’ivoire, montre toute son importance quant à la cause africaine du royaume. Par la même occasion, le Maroc peut prendre la tête du peloton des pays essentiellement africains qui épousant la configuration du nouvel ordre mondial.

En réalité, les avantages que présente une telle dynamique sont nombreux et fructueux pour le continent. Plusieurs opportunités se dessinent à l’horizon. L’Afrique est un terrain assez vierge, assez propice, la plupart des économies étant en construction et où l’expertise, le savoir-faire et la stabilité politique du Maroc trouveront en conséquence un écho favorable.

Moussa Adam Hamit
Étudiant chercheur en relations internationales



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles