Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Samedi 16 Août à 11:36

Maroc ; Revue de presse quotidienne du 16 aout 2014



Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus samedi 16 août.: *Le Matin du Sahara et du Maghreb.:



*Al Ahdath Al Maghribia.:
 
- Le ministère de la Santé a affirmé vendredi que la persistance du détenu Mustapha Meziani à poursuivre une grève de la faim de plus de deux mois, et les complications qui s'en ont suivies, a sapé toutes les chances de le sauver. Les équipes médicales ont déployé "d'énormes efforts" pour sauver la vie de Meziani, mais sa persistance à poursuivre sa grève de la faim a aggravé son état de santé provoquant une insuffisance aigue de la totalité de ses organes internes, a précisé le ministère dans un communiqué. 
 
*Al Alam.:
 
- Le projet de loi de Finances 2015 fait fi des dépenses d'investissement. Cette politique engendrera une régression dans le secteur des services, affirme dans une déclaration au journal le chercheur en économie, Khaled Sbiyaâ. Ce dernier indique que ça serait une catastrophe si la politique d'austérité touchait la gestion des institutions publiques et les investissements engagés dans les grands chantiers.
 
- Des universitaires mettent en garde M. Lahcen Daoudi contre le risque de précipiter le regroupement des universités en pôles. Le président du syndicat de l'enseignement supérieur, Abdelkarim Madoune, a indiqué à ce propos que la réussite de cette opération passe par sa mise en oeuvre de manière progressive en concertation avec les professeurs universitaires. 
 
*Bayane Al Yaoum.:
 
- Une délégation du PPS se rendra, du 23 au 28 août, en Palestine. Conduite par le secrétaire général du parti du livre, Mohamed Nabil Benabdallah, cette délégation devrait être accueillie par le président palestinien, Mahmoud Abbas. 
 
- Les participants à une journée d'étude sur le projet de loi-cadre 97-13, relatif à la protection et la promotion des droits des personnes en situation d'handicap, ont appelé, récemment à Marrakech, à la mise en place d'un Fonds national dédié au soutien de cette frange de la société, dont les conditions de vie se caractérisent par la précarité sociale. Les intervenants à cette rencontre, dont des représentants de la société civile, des chercheurs universitaires et des experts en droit, ont plaidé aussi pour la création de directions régionales dédiées aux personnes aux besoins spécifiques dans le cadre d'une politique visant à rapprocher l'administration des personnes en situation de handicap.
 
*Al Khabar.:
 
- La Commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, du logement et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a inscrit à son ordre du jour du 17 septembre prochain une discussion portant sur le rôle des plans d'aménagement dans le développement et la justice territoriale. La position des collectivités locales et des administrations déconcentrées au sujet du plan d'aménagement reste ambivalente. Pour les communes ce sont des documents "imposés" et "inadaptés" qui limitent le champs d'action d'un conseil qui hérite un plan d'aménagement, auquel il n'a pas contribué. Quant aux services extérieurs, ils ne se sentent même pas concernés par les dispositions de ces documents lors de l'élaboration de leurs programmes ou de leurs cartes (scolaires, sanitaires ...), a souligné le Conseil économique, social et environnemental dans son rapport de 2013. 
 
- Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a tranché la polémique née autour de la gratuité de l'enseignement supérieur. Le projet de loi relatif à la réforme de ce secteur prévoit que l'enseignement supérieur est un service public dont la politique nationale est définie par l'Etat, qui est également chargé de son financement, sa planification, son organisation, son développement, sa régulation et son orientation en fonction des exigences sociales, économiques et culturelles du pays. *Assahrae Al Maghribia.:
 
- L'Espagne a mis en exergue, jeudi, ''l'étroite collaboration" des services de sécurité marocains et espagnols dans la lutte contre le terrorisme suite à l'annonce du démantèlement par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) d'une cellule spécialisée dans l'embrigadement de volontaires marocains au combat en Syrie et en Irak. Cette opération confirme ''l'étroite collaboration existant entre les forces et les services de sécurité espagnols et marocains dans la lutte contre le terrorisme", souligne le ministère espagnol de l'Intérieur dans un communiqué.
 
- L'inscription du Meeting international Mohammed VI, étape de l'IAAF World Challenge, dans le calendrier de la Ligue de diamant (Diamond League), se décidera en novembre prochain à l'occasion d'une réunion de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), a indiqué le président de la Fédération royale marocaine d'athlétisme, Abdeslam Ahizoune. Dans une déclaration accordée à la presse tenue en marge des 19-ème championnats d'Afrique d'Athlétisme, Marrakech 2014, Ahizoune, président du Comité d'organisation de cette édition, a fait savoir que le dossier de candidature du Meeting international Mohammed VI a été "accepté" et répond parfaitement aux critères exigés. 
 
*Al Haraka.:
 
- La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé au démantèlement d'une cellule terroriste, dont les membres s'activaient à Tétouan, Fnideq et Fès pour embrigader et assurer le soutien financier à des combattants marocains et étrangers pour rallier les rangs de l'organisation de l'"Etat islamique" (EI) en Syrie et en Irak, annonce jeudi un communiqué du ministère de l'Intérieur. 
 
- L'Algérie, un pays incapable de résoudre ses problèmes internes liés au respect des droits de l'homme, au chômage et aux infrastructures de base, se livre à des pratiques abjectes et illicites pour déstabiliser le Royaume du Maroc, dont le processus de réformes suscite l'admiration de la communauté internationale, a souligné, jeudi, l'expert espagnol, Miguel Angel Puyol Garcia. Poussée par "l'hostilité et la jalousie", l'Algérie ne cesse de mobiliser ses ressources financières, politiques et diplomatiques pour nuire aux intérêts du Maroc, a affirmé Puyol Garcia dans une déclaration à la presse.
 

*Al Massae.:
 
- Quelques jours après les sanctions disciplinaires prononcées par le Conseil supérieur de la magistrature à l'encontre de 14 magistrats, un substitut du procureur général du Roi et un juge près la Cour d'appel d'Errachidia ont été suspendus de leurs fonctions. Ces deux magistrats sont soupçonnés d'avoir sollicité des pot-de-vin en contrepartie de leur intervention dans un dossier en cours dans cette juridiction. 
 
- Le niveau de vigilance dans la surveillance de l'espace aérien marocain a été relevé suite à des mises en garde de pays occidentaux. Une source bien informée note que des consignes strictes ont été données aux services chargés du contrôle du trafic aérien pour signaler tout avion tentant de pénétrer dans l'espace aérien marocain sans l'autorisation des autorités compétentes.
 
*Al Assima Post.:
 
- Baisse des prix de l'essence. Les prix de l'essence super vont enregistrer une baisse de 16 centimes le litre pour s'établir à 13,04 DH/l à partir de ce samedi. Le prix du gasoil reste pour sa part inchangé à 9,69 DH/L.
 
- La Tunisie et le Maroc sont en concurrence pour attirer les constructeurs aéronautiques européens et nord-américains, selon l'institut Mckinsey. L'Algérie reste en dehors de toute concurrence en la matière. Le Maroc ambitionne de réaliser la construction d'un premier avion d'ici quatre ans.
 
*Rissalat Al Oumma.:
 
- La CDT accuse le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de transmettre le dossier de la retraite au Conseil économique, social et environnemental pour esquiver le dialogue social. La Centrale syndicale promet une rentrée sociale bouillonnante. - Le secteur de la pêche maritime exposé à la paralysie à cause de la négligence du ministère de tutelle des revendications des professionnels, qui estiment que l'application de la TVA sur le matériel du secteur est de nature à affecter le rendement et l'efficience économique. 
 
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:
 
- Fièvre aphteuse en Algérie: Le Maroc prend les mesures qui s'imposent. Suite à l'évolution de la situation de la fièvre aphteuse bovine, déclarée en Algérie depuis le 27 juillet 2014, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime a mis en place une série de mesures préventives afin de protéger le cheptel national.
 
- Dans son dernier rapport sur le secteur bancaire dans la région, l'agence de notation Standard & Poor's estime que le secteur bancaire marocain est économiquement meilleur grâce notamment à la stabilité politique dont jouit le Maroc.
 
*Al Bayane.:
 
- La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé au démantèlement d'une cellule terroriste, dont les membres s'activaient à Tétouan, Fnideq et Fès pour embrigader et assurer le soutien financier à des combattants marocains et étrangers pour rallier les rangs de l'organisation de l'"Etat islamique" (EI) en Syrie et en Irak, annonce jeudi un communiqué du ministère de l'Intérieur. Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'approche sécuritaire proactive visant à lutter contre les menaces terroristes, précise la même source.
 
- La Royal Air Maroc (RAM) a augmenté de 130 à 360 sièges par jour la capacité d'accueil de ses vols normaux entre le Maroc et la Tunisie pour assurer le rapatriement des Marocains résidant en Libye. La compagnie a annoncé lundi sa décision de remplacer les appareils de type Boeing 737-700 par des appareils de type Boeing 737-800, dotés d'une plus grande capacité d'accueil en termes de sièges, le but étant de rapatrier les Marocains établis en Libye qui devraient regagner le Maroc via la Tunisie.
 
*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:
 
- Les universités marocaines ne figurent pas parmi les 500 meilleures universités dans le monde, selon un rapport publié vendredi par l'université de Shanghai. Les critères du classement des 17. 000 établissements répertoriés dans le monde portent essentiellement sur le nombre des titulaires de prix Nobel parmi les anciens élèves, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, le nombre de publications scientifiques éditées par l'université. Ce classement ne tient pas compte de la qualité de l'enseignement dispensé. 
 
- Un rapport du ministère chargé des MRE met l'accent sur les souffrances des Marocains qui veulent fuir les violences en Libye. Le rapport revient sur la fermeture des frontières face aux Marocains qui ne disposent pas de ticket de voyage, ainsi que sur l'escroquerie dont ils font l'objet. Ceux qui veulent regagner la Tunisie via le poste frontière de Ras Jedir se trouvent obligés de payer des redevances pour bénéficier de l'assistance, note le rapport qui ne précise pas la partie responsable de ces actes. 
 
*Assabah.:
 
- Les prérogatives des walis font l'objet d'un débat entre le ministère de l'Intérieur et les partis politiques. Mohamed Khalidi, secrétaire général du Parti de la renaissance et de la vertu, a déclaré au journal que les pouvoirs reconnus aux walis dans le projet de la loi organique concernant la région risquent d'affaiblir la dynamique de cette collectivité et hypothèquent sa gestion organisationnelle et financière. Khalidi met l'accent sur la nécessité de trouver la formule adéquate pour alléger la tutelle du wali sur la gestion des affaires régionales. 
 
- La commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants examinera très prochainement une proposition de loi portant création d'une fondation des œuvres sociales des journalistes. HO/BD---TRA/EXP.
 
 
- Elections 2015: La société civile favorable au vote des MRE et des étrangers. La société civile estime qu'elle a son mot à dire dans le débat en cours sur les prochaines échéances électorales. Dans ce sens, un mémorandum sera bientôt présenté au chef du gouvernement et aux différents partis politiques. Le document, comportant 46 propositions, met l'accent sur le droit de vote des MRE et des étrangers résidant au Maroc. Il insiste aussi sur l'importance de la parité et du renforcement des mécanismes de surveillance des élections communales prévues en 2015.
 
*L'Opinion.:
 
- La fièvre aphteuse sévit en Algérie, le Maroc renforce les mesures préventives. Suite à l'évolution de la situation de la fièvre aphteuse bovine, déclarée en Algérie depuis le 27 juillet 2014, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime met en place une série de mesures préventives afin de protéger le cheptel national consistant en le renforcement de la vigilance, notamment le long des zones frontalières, l'interdiction d'importation des animaux, de produits animaux et d'origine animale et des aliments pour animaux à partir de ce pays. Un communiqué du ministère précise qu'aucun cas de cette maladie n'a été détecté sur le territoire national. 
 
- Madrid souligne ''l'étroite collaboration" des services de sécurité marocains et espagnols dans la lutte contre le terrorisme. L'Espagne a mis en exergue, jeudi, ''l'étroite collaboration" des services de sécurité marocains et espagnols dans la lutte contre le terrorisme suite à l'annonce du démantèlement par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) d'une cellule spécialisée dans l'embrigadement de volontaires marocains au combat en Syrie et en Irak.
 
*Libération.:
 
- Une plainte contre de hauts responsables algériens bientôt déposée auprès de l'Audience nationale espagnole. L'Association de défense des Marocains expulsés d'Algérie (ADMEA) travaille depuis un an sur une plainte qu'elle s'apprête à déposer devant l'Audience nationale de Madrid contre les responsables du crime commis à l'endroit des milliers de Marocains expulsés d'Algérie.
 
- Le journalisme d'investigation pour lutter contre la corruption sous toutes ses formes. Transparency Maroc mise sur le journalisme d'investigation pour lutter contre la corruption. Après le prix du meilleur article sur la lutte anti-corruption sous ses différentes formes, l'ONG a lancé un programme de formation en faveur des jeunes journalistes et d'associatifs. Après Nador, la ville de Fès était la deuxième étape du programme de Transparency Maroc portant sur le renforcement des capacités des jeunes en journalisme d'investigation. Deux autres villes sont encore concernées par ce projet, en l'occurrence Kénitra et Azilal. 
 
 
 


               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara