Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Nasrallah Belkhayate - publié le Jeudi 1 Mai à 12:25

Marhaba Ya Rajab !




"ô Seigneur Bénis-nous pendant Rajab et Sha'baan et fais-nous parvenir jusqu'au Ramadan."



Rajab est un mois vénéré même par les arabes de la période pré-islamique. Un mois ou ils cessaient les combats et entraient dans la Paix.

C'est aussi la 27 iéme nuit de ce mois que Dieu accorde à son prophète Muhammed (slpb)  le grand Miracle :  le Voyage nocturne et l’Ascension. Lorsque le Messager est arrivé au lieu élevé et au grand degré lors de l’Ascension, Dieu lui a révélé : «  Par quoi veux-tu que je t’honore ?   » Il a répondu  : «  Que tu m’attribues à Toi par le fait d’être Ton esclave   ».
Telle est l 'ambition de tout musulman, recevoir la grâce d'être Son serviteur dans le respect de la voie, de soi et  des lois humaines les plus élémentaires.

On lit dans le saint Coran : «  Il est exempt d’imperfection Celui Qui a fait voyager de nuit Son esclave, de la Mosquée Haram jusqu’à la Mosquée Kods dont Nous avons béni les alentours, pour lui montrer certains de Nos signes. Certes, Allâh est Celui Qui entend et Qui voit  », [Sôurat al-Isrâ' / 1]. Cette notion de serviteur est d'une importance capitale pour tout musulman ( porteur de la paix). Un engagement qui exige une bonne notion du contrat spirituel qui lie désormais l 'aspirant à son Maître. Il adore Dieu pour respirer le bien être, le bonheur, la sérénité et la sagesse dans tous ses états.

Dieu est Beauté et aime la Beauté. Ceci est encore plus vraie dans la beauté de l 'âme et l 'esprit. Dieu est la source de la Bonté et de la Générosité. Et tout le vie n 'est qu'un parcours d'épreuves pour fortifier le croyant dans sa capacité à se ressourcer auprès de Son Maître Bien Aimé. On ne jugera pas l ' islam à travers ses adeptes mais bien par la sensibilité personnelle à saisir la lumière et l 'énergie qui se dégage des textes et lieux sacrés.

Le Voyage nocturne se fait entre  la Mosquée de la Mekke et la Mosquée de Kods de la Palestine. Et l 'Ascension se fait dans les cieux et c'est à cette occasion que le messager connaitra l 'intimité qui le rapprochera le plus de Son Seigneur. C'est la Révélation.

Voilà donc le mois que Dieu a choisi pour sublimer et honorer son bien aimé.

Le messager a dit aussi : :”Rajab est le mois de semer, Shabaan est le mois où il faut arroser et Ramadaan est le mois de la récolte. Chacun récolte ce qu’il sème et chacun est récompensé pour ce qu’il fait.” Ce qui revient à dire que l 'Aid Ftour est le jour des récompenses invisibles bien évidemment. Une espèce de joie indicible et profonde s'empare du croyant. Pour celui qui du moins cultive en soi, en secret une relation pure avec Son Créateur. Sans pour autant perdre de vue qu 'il n 'y a aucune mérite à cela puisque encore une fois ce n 'est qu 'un don divin !

Nombreux sont les hadits qui vantent l 'excellence du mois de Rajab. Un mois de istighfar, de repentir, le mois de Chabane est le mois de prière sur le prophète et Ramadan est le mois du saint Coran. Il y a un ordre préétabli dans le culte. Et le réapprentissage individuel à se conformer à la tradition du prophète est le premier à cette réconciliation avec soi même.

Une prosternation accomplie dans une bonne humeur n 'est point pareil à celle qui est faite dans le stress psychologique.
Dieu est vivant et les actes pieux n 'ont de valeur que par l 'esprit qui les habite. Et pour leur donner un tel esprit le serviteur s'imprègne progressivement du parfum de l 'amour transmis par le message de l 'islam.

Marhaba Ya Rajab. Bienvenue au mois de réconciliation avec l' Univers de notre petit monde. Un mois qui invite à une nouvelle découverte de sa propre religion.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles