Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Mardi 25 Février à 16:00

Margallo : Les relations Maroco-espagnoles sont présentement "très bonnes"



Madrid - Les relations entre le Maroc et l'Espagne traversent actuellement "un très bon moment", a affirmé, lundi soir à Madrid, le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, José Manuel Garcia Margallo.



José Manuel Garcia Margallo
José Manuel Garcia Margallo
Le chef de la diplomatie espagnole, qui s'exprimait lors de la présentation du Rapport de l'Institut Royal Elcano intitulé "vers une rénovation stratégique de la politique étrangère espagnole", a salué la qualité de la coopération bilatérale en matière de lutte contre l'immigration illégale et dans d'autres domaines.

M. Margallo, qui était accompagné des anciens ministres des Affaires étrangères d'Espagne, MM. Marcelino Oreja et Javier Solana, a, en faisant allusion aux incidents qui se sont produits dernièrement dans les présides occupés de Sebta et Mellila, précisé que " l'effort de contrôler l'immigration irrégulière ne doit pas se faire uniquement par l'Espagne, mais par l'ensemble de l'Union européenne".

Le responsable espagnol a indiqué que Rabat et Madrid entretiennent des contacts permanents sur cette question, rappelant la réunion tenue, la semaine dernière à Paris, entre les ministres espagnol et marocain de l'Intérieur, MM. Jorge Frenandez Diaz et Mohamed Hassad.

Tout en plaidant pour l'implication des membres de l'UE, le ministre a insisté sur la nécessité d'œuvrer pour "améliorer" la situation et les conditions des populations dans les pays emmetteurs d'immigrants et de renforcer la coopération avec ces Etats pour lutter contre ce phénomène.

L'institut Royal Elcano, un des principaux "think tank" en Espagne, a, dans son rapport élaboré par près de 200 experts espagnols, plaidé pour une solution d'autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine, tout en mettant en garde contre la création d'un micro-Etat qui mettrait en péril la sécurité de l'ensemble de la région.

Cette situation constitue une source de "préoccupation au-delà du Maghreb", ajoute le rapport de l'institut royal Elcano, un organisme privé, indépendant de l'administration publique qui a été fondé par le Prince des Asturies, en décembre 2001 pour servir de forum pour l'analyse et la discussion sur l'actualité internationale et plus particulièrement sur les relations extérieures de l'Espagne. Le but est de développer une perspective stratégique et globale afin de générer des propositions sociales et politiques qui peuvent être appliquées dans la pratique.

Depuis 2002, les recherches de l'Institut royal Elcano ont porté sur une série de thèmes et zones géographiques: Europe, Amérique latine, la Méditerranée et le monde arabe, la sécurité et de la défense, la coopération internationale et le développement, l'image de l'Espagne à l'étranger, le terrorisme international, entre autres.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara