Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Les contacts entre Moscou et les Taliban suscitent l'inquiétud: Kaboul... | via @lemagMaroc https://t.co/Lnvoip2T56 https://t.co/ph2LXl3kGX



MAP - publié le Jeudi 9 Avril à 11:15

Marathon des sables 2015: une 30ème édition sous le signe de l'espoir, de dépassement de soi et de fraternité






Jdaid (Errachidia) - Tous les espoirs des coureurs du Marathons des sables (MDS), dont la quatrième et longue étape (91,7 km) a débuté mercredi de Jebel Zireg pour rallier Jdaid dans la province d'Errachidia, sont permis en attendant de faire face aux pièges de cette redoutable étape et aux aléas climatiques.
 
Pour tous les marathoniens lancés à l'assaut du désert, l'essentiel est de terminer l'étape, connue pour son niveau élevé, sachant que plusieurs facteurs peuvent impacter leur performance comme la préparation physique, le climat et la nature du parcours.

Pendant 36 heures (temps maximal autorisé pour la 4ème étape), ils parcourront les 91,7 km à travers des dunes, des Jebels, des Ergs et des lacs asséchés et lutteront contre le sable, la chaleur, mais avant tout contre eux-mêmes pour repousser chaque jour un peu plus ce qu'ils pensaient être leurs limites.

Les mordus du Marathon des sables expriment leur joie de pouvoir revenir et participer de nouveau à cette épreuve, la plus rude au niveau mondial, selon les avis des professionnels de la course à pied, avec la volonté pour certains de gagner et pour d'autres de vivre cette expérience humaine exceptionnelle.

Les 18.000 âmes qui se sont frottées au désert marocain, depuis le lancement du Marathon des sables en 1986, resteront à jamais marquées par ce périple grandiose durant lequel les coureurs sont face à eux-mêmes.

Certains de ces 18.000 concurrents sont revenus et reviennent toujours, souvent accompagnés par un ami, un fils, une fille, un mari ou une épouse qu'ils ont embarqué dans l'aventure, comme le Sud-africain Genis Pieterse qui a participé en 2014 et revenu cette année accompagné de sa femme Tanya, qui elle, compte ramener leur fille lors de la prochaine édition, qui a déjà enregistré 900 inscriptions. D'autres ont pris des décisions de vie en affrontant le désert et en se découvrant à nouveau, mais ce qui est sûr, c'est que ces 18.000 personnes porteront à jamais les images et les souvenirs du MDS. Parce qu'au-delà de la compétition sportive, il y a la magie du lieu, les amitiés sincères qui se nouent et les liens humains qui se tissent à travers les jours et les kilomètres.

Au bivouac des concurrents, on se sert dans les bras pour dire bonjour, on se tutoie et on s'entraide, comme le Jordanien Ammar, kinésithérapeute dans la vie de tous les jours, qui propose ses services après chaque étape pour soulager les douleurs articulaires et musculaires des marathoniens, qu'il affrontera le lendemain.

Quelque 1.258 coureurs se sont lancés mercredi au départ, en deux vagues, de la quatrième étape. Ils devront parcourir près de 91,7 kilomètres en 36 heures, en autosuffisance alimentaire (seule l'eau est fournie).

Si pour beaucoup de participants l'objectif est avant tout d'aller au bout de cette aventure sportive et humaine, d'autres sont animés par l'ambition de remporter un titre des plus prestigieux dans le monde des sports extrêmes.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».