Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM



Farid Mnebhi - publié le Lundi 18 Janvier à 09:34

"Manos Limpios" porte l'estocade aux algéro-polisariens






Au moment où la presse suédoise dans son ensemble salue la décision du gouvernement suédois de ne pas reconnaître le pseudo RASD, le syndicat espagnol des fonctionnaires "Manos Limpios" vient de déposer le 15 janvier 2016, auprès du Parquet anti-corruption un complément de la plainte portée en mai 2015 contre des ONG's espagnoles et le polisario pour détournement des aides humanitaires.

Ainsi, "Manos Limpios" accuse t-il le Président de la Coordination Espagnole des Associations Solidaires avec le Sahara (CEAS-Sahara), Jose Taboada, et de nombreux dirigeants polisariens d'être à l'origine d'une fraude de plus de 20 millions d'Euros et de vastes détournements d'aides destinées aux séquestrés sahraouis marocains des camps de la honte à Tindouf.

Outre Taboada, le document inclut Salek Baba Hassana, pseudo Secrétaire General de la Jeunesse du polisario, Yahya Bouhabini, président du pseudo "Croissant rouge sahraoui" , Mohamed Yeslem Beisset, représentant des mercenaires à Washington ; Mohamed Salem Ould Salek, MAE de la pseudo RASD, Khatri Eddouh, chef de la Délégation des négociations du Polisario, Enazih Sidi Othmane, directeur du pseudo Trésor Général du Polisario et M'Hamed Khaddad, coordinateur avec la MINURSO.

Des pratiques illicites qui ont permis à ces individus d'être à la tête de fortunes colossales, de financer le terrorisme, de déstabiliser les pays voisins et d'acquérir des armes.

Un début d'année 2016 bien noir pour les terro-polisariens et leurs mentors algériens !



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles