Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Adam Sfali - publié le Vendredi 25 Mars à 10:00

Manifestations pro-Maroc dans les camps du polisario et la santé de Mohamed Abdelaziz dans un état critique




Alger : On a scandé ‘Vive le projet marocain d’autonomie’ dans les camps du polisario.



Mohamed Abdelaziz
Mohamed Abdelaziz
En effet, des manifestants sahraouis se sont rassemblés devant la résidence du chef du polisario, Mohamed Abdelaziz, à Raboni et ont scandé des slogans pro-Maroc et de soutien au projet d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine.

Selon le site d’information algérien, Algeria Times, ces manifestants sahraouis qui étaient nombreux, ont violemment été dispersés par les milices du polisario, aux ordres de la junte algérienne.

La même source a indiqué que les camps du polisario connaissent ces derniers jours, plusieurs manifestations de protestation et des mouvements de colère contre le polisario et le régime algérien, et revendiquant l’acceptation du projet marocain d’autonomie au Sahara, qui permettrait de mettre fin au calvaire de ces populations séquestrées dans ces camps en plein désert, par les milices du polisario et l’armée algérienne.

Par ailleurs, Khat Ashahid, le mouvement sahraoui dissident dans les camps du polisario, cité par le journal algérien, a assuré que la santé du chef du polisario, Mohamed Abdelaziz, est dans un état très critique.

Khat Ashahid a indiqué que la junte algérienne avait hospitalisé le chef du polisario, dans un centre médical militaire à Alger, sauf que l’état piteux des hôpitaux algériens, a fait aggraver l’état de santé de Mohamed Abdelaziz, ce qui a obligé le régime de faire intervenir un congressman US, pour que les autorités américaines acceptent de l’admettre dans une clinique en Amérique.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».