Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Polisario Confidentiel - publié le Mardi 15 Mars à 13:13

Malte : Le mystère du revirement du Polisario sur les droits de l’homme




Le mystère du revirement de dernière minute du Polisario sur la question des droits de l’homme lors des négociations informelles de Malte a enfin été levé



Malte : Le mystère du revirement du Polisario sur les droits de l’homme
Le front avait pourtant lui-même insisté pour l’inscription de cette question à l’ordre du jour des pourparlers sur le Sahara Occidental avant d’en être dissuadé par les services de renseignement algériens. Le redoutable DRS algérien, dirigé par l’inamovible général de corps d’armée Mohammed Médiène « Taoufik » a en effet mis en garde le Polisario contre la contre-offensive qui aurait été préparée par la délégation marocaine sur cette même question.

Le Polisario a aussitôt demandé au médiateur de l’ONU, l’américain Christopher Ross, de retirer ce point de l’ordre du jour, officiellement pour permettre une meilleure « fluidité des débats ». Selon des sources proches d’Alger, la consigne donnée par le DRS au Polisario était claire : retirer l’examen des violations présumées des droits de l’homme pour ne pas donner l’occasion à la délégation marocaine de mettre en avant les réformes introduites récemment au Maroc par le roi Mohammed VI.


Source : http://www.polisario-confidentiel.com/news/1/171-m...

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».