Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Jeudi 15 Septembre à 17:04

MAEC : La Jamaïque décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo "rasd"




La Jamaïque a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo ''rasd’’, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC).



''Dans un document officiel de son Ministère des Affaires étrangères et du Commerce Extérieur, en date du 14 septembre 2016, la Jamaïque déclare qu’elle a ''décidé de retirer sa reconnaissance de la "rasd" auto-proclamée"'', souligne la même source.

Dans ce même document, remis à M. Nasser Bourita, Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, en visite dans ce pays des Caraïbes, ''la Jamaïque exprime son souhait sincère que sa position de neutralité et son soutien continu au processus onusien en cours enverront le message fort qu’elle se tient auprès de la communauté internationale dans son effort pour parvenir à une solution juste et pacifique à ce différend régional prolongé''.

La décision de la Jamaïque de retirer sa reconnaissance de la pseudo "rasd" -qu’elle avait reconnu en septembre 1979- sera dûment portée à la connaissance des Nations Unis, ajoute le communiqué.

Il est à rappeler que, depuis l’année 2000, 34 pays ont retiré leurs reconnaissances de l’entité fantoche, dont 9 Etats de la région des Caraïbes, selon la même source.

Cette décision ouvre d’importantes perspectives de coopération entre le Maroc et la Jamaïque, dans de nombreux domaines qui ont fait l’objet des discussions du Ministre Délégué Nasser Bourita avec les hautes autorités jamaïcaines, souligne-t-on.

Des rencontres entre experts marocains et jamaïcains sont prévues dans les prochaines semaines pour mettre en œuvre cette coopération, par la finalisation d’importants accords de coopération technique et économique entre les deux pays, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’irrigation, de la sécurité et du tourisme.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».