Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


IIIP DIGITAL - publié le Jeudi 6 Février à 12:02

Lynn Nottage, dramaturge





Les personnages féminins créés par la dramaturge Lynn Nottage couvrent un large éventail de classes sociales, d’époques et de lieux : une adolescente des années 1950, une femme d’affaires arrogante, une couturière new-yorkaise vers 1900, des femmes ayant subi des violences lors de la guerre en République démocratique du Congo. Lorsqu’elle reçoit une bourse MacArthur en 2007, Lynn Nottage est saluée comme « une voix originale de la scène américaine ». Sa pièce la plus connue est alors Intimate Apparel, qui explore les thèmes de la race et de la classe aux États-Unis. Deux ans auparavant, c’est une pièce très différente qui avait valu à Lynn Nottage le prix Pulitzer de théâtre : Ruined se déroulait dans une maison de passe du Congo ravagé par la guerre.

Le jury du prix avait loué un « drame saisissant » qui « mettait le public face à l’horreur du viol et de la violence en temps de guerre tout en affirmant la force de la vie au milieu du désespoir ». Au cours des recherches qu’elle avait effectuées pour Ruined, Lynn Nottage s’était entretenue avec des Congolaises victimes de violences : « Je pensais trouver des femmes brisées, se souvient-elle, et j’ai découvert des femmes certes violentées mais déterminées à s’en sortir. » La lauréate fit don d’une partie des 10.000 dollars du prix à l’hôpital Panzi du Congo, qui effectue des opérations de chirurgie réparatrice pour les femmes.

Sa dernière production est By the Way, Meet Vera Stark. Elle y porte un regard plein d’humour sur les préjugés raciaux à Hollywood grâce à l’histoire d’une Afro-Américaine souhaitant devenir comédienne et employée comme bonne chez une actrice blanche dans les années 1930. Le rôle-titre est inspiré des comédiennes noires de l’époque, dont le répertoire était limité aux domestiques, aux esclaves ou aux nourrices.

Née à Brooklyn, Lynn Nottage a fait ses études à l’université Brown et à l’École d’art dramatique de Yale, où elle enseigne.

http://iipdigital.usembassy.gov/st/french/pamphlet/2013/12/20131204288289.html#axzz2rsLL0mV2

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara