Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr



Polisario Confidentiel - publié le Vendredi 11 Novembre à 19:45

Libye-armes : la dette de Mokhtar Belmokhtar envers le Polisario




D’après des sources bien informées dans les camps de Tindouf, les armements libyens que Mokhtar Belmokhtar, l’un des émirs d’Aqmi, a affirmé avoir acquis, ont été ramenés de Libye par des mercenaires du Polisario qui combattaient aux côtés de Kadhafi.



Libye-armes : la dette de Mokhtar Belmokhtar envers le Polisario

Parmi les armements ramenés de l’arsenal libyen par les éléments du Polisario, figurent des armes sophistiquées, en particulier de redoutables missiles sol-air portatifs très recherchés par les groupes terroristes, selon les mêmes sources. 


Une partie de ces armes a été confiée aux groupes terroristes repliés dans le désert, particulièrement aux unités dirigées par l’algérien Mokhtar Belmokhtar. 


Cette opération de sous-traitance est une pratique largement utilisée par le Polisario et les groupes d’Aqmi, notamment dans les prises d’otages, le trafic de drogue et le transport de migrants clandestins subsahariens, d’après les mêmes sources. 


Mais l’acquisition d’armes libyennes par les groupes jihadistes d’Aqmi a été une opération exceptionnelle vu la qualité des armements recueillis. L’opération a été menée en plusieurs phases et a été facilitée par la présence massive en Libye d’éléments du Polisario pendant les huit mois de combats entre la rébellion et les troupes de Kadhafi.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».