Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AFP - publié le Mardi 13 Septembre à 07:58

Libye: Washington et cinq pays européens condamnent l'offensive des autorités rivales





Les Etats-Unis et cinq de leurs principaux alliés en Europe ont condamné ensemble lundi la prise de contrôle d'un troisième terminal pétrolier en Libye par des autorités rivales du gouvernement reconnu par l'ONU, basées dans l'est du pays.

"Les gouvernements de France, d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne, du Royaume-Uni, et des Etats-Unis condamnent les attaques ce week-end contre les terminaux pétroliers de Zoueitina, Ras Lanouf, Al-Sedra et Brega en Libye", indique un communiqué commun.

Ces pays sont des acteurs clés du processus de réunification et de reconstruction de la Libye, qui a sombré dans le chaos depuis le renversement en 2011 du régime de Mouammar Khadafi.

Ils insistent sur le fait que le pétrole appartient au peuple libyen et doit par conséquent être administré par le gouvernement d'union nationale soutenu par l'ONU, basé à Tripoli.

Le général Khalifa Haftar, chef proclamé de l'armée liée au gouvernement non reconnu basé dans la ville d'al-Baïda (est), est à la tête de cette offensive, la première depuis l'installation du gouvernement d'union nationale à Tripoli en mars.

La prise de contrôle de la principale source d'exportation de la Libye a réveillé les craintes d'une scission du pays ou d'une guerre civile.

"Nous appelons au retrait immédiat et sans conditions de toutes les forces armées qui se trouvent dans le Croissant pétrolier", ont ajouté ces pays, réitérant leur soutien au gouvernement d'union nationale et réclamant "un cessez-le-feu immédiat".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara