Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Hamza Rkha-Chanam via Marance.info - publié le Vendredi 11 Juillet à 11:27

"Lettre aux peuples sémites" ou le cri du coeur d'un étudiant marocain adressé aux Israéliens et Palestiniens




"Les Israéliens n'ont pas le gouvernement qu'ils méritent, ils subissent l'avidité haletante de dirigeants peu soucieux de leur sort, court-termiste et démagogue. J'ai trouvé en Israël une population éduquée et consciente de la corruption de sa classe politique, une population déchirée par son amour pour Eretz Israël et la traduction politique de cet amour. Une population vidée par la guerre et le service militaire.



Le plus affligeant est cependant le suivisme aveugle d'une diaspora qui pour éponger son absence sur le terrain du conflit affirme son soutien invétéré et impénitent à des régimes incompétents et sanglants. Je dis à cette diaspora qu'elle ferait mieux d'explorer son pays, au delà des plages et des boîtes de nuit. Depuis les loft de Neuilly, d'Easton et de Manhattan, les invectives de la diaspora ont un goût de lâcheté, elles sonnent creux face au courage déployé par une population Israelienne qui endure la peur et l'âpreté.
 
La dégringolade algébrique qui frappe le régime politique Israélien ne peut pas aboutir à la paix. Depuis Rabin, Israël sombre dans la cécité comme éblouie par les démonstrations de force des récents gouvernements. Pourtant, ni le plomb durci, ni même le pilier de  défense n'ont apaisé la société Israélienne. Ces opérations ont exacerbé les tensions, ravivé les querelles et éloigné, plus encore, la paix. Je dis donc à mes amis Israéliens qu'ils ne méritent pas leur gouvernement tout comme leur diaspora ne mérite pas de les représenter. A mes amis Palestiniens, je dis qu'il faut continuer à espérer. Que la force dessert le gouvernement Israélien, que David a battu Goliath.

Restez dignes dans la résistance, fidèles à vos poètes. Vous êtes la lumière du Monde Arabe, et nous crions aussi fort que nous pouvons pour dire ce que vous vivez.  Un jour vous rejoindrez le concert des nations, et nous ranimerons ensemble ce rameau d'olivier que les extrémistes, des deux côtés, auront calciné."

Hamza Rkha-Chanam
Etudiant à HEC Paris



               Partager Partager