Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Abdenbi Essibi - publié le Jeudi 17 Juillet à 11:43

Les villages de Ouarzazate : perpétuation de traditions incitant à l'entraide et à la générosité durant le Ramadan



Ouarzazate - Les habitants des villages situés près de la ville de Ouarzazate veillent, depuis des lustres, à perpétuer des traditions incitant à l'entraide, à la générosité et au partage durant le mois sacré de Ramadan, des coutumes qui sont de plus en plus délaissées dans les centres urbains de cette province.



Ces villages sont devenus, ainsi, des espaces pour la préservation de certaines coutumes spéciales au mois sacré de Ramadan, ainsi que de valeurs qui appellent à la solidarité et à l'entraide, de façon à considérer la tribu comme une grande famille.
 
Grâce à l'attachement des villageois de la région de Ouarzazate à ces valeurs ancestrales qui témoignent de la richesse civilisationnelle de cette région du Royaume, de nombreuses traditions liées au mois sacré de Ramadan ont pu être préservées, dont celle des iftars collectifs dans les mosquées.
 
Les iftars collectifs dans les mosquées sont organisées durant le mois de Ramadan par la majorité des tribus de la région, a indiqué El Hassan Idlahcen Oubrahim, imam de la mosquée "La Somalie" à Ouarzazate et prédicateur au Conseil local des oulémas.
 
Il a expliqué que les familles, chacune selon ses moyens, envoient aux mosquées une partie des mets qu'elles préparent durant ce mois béni avant la rupture du jeûne pour qu'ils soient partagés par les personnes qui veulent en bénéficier. 
 
M. Oubrahim, qui a rappelé que les familles dans les villages incitent leurs enfants à faire le jeûne en leur offrant des petits cadeaux, a souligné que le mois de Ramadan constitue une occasion également de renforcer les liens de solidarité et d'entraide entre les habitants des villages. 
 
L'un des autres aspects marquants de ce mois sacré au niveau de cette région, a-t-il poursuivi, est le fait de confier la tâche de "tehlal" à un volontaire du village qui se charge de réveiller les gens chaque nuit avant l'appel à la prière du Sobh.
 
Cette personne, possédant en général une voix vigoureuse, répète des poèmes en amazigh appelant les gens à prendre le repas du Shour, ainsi que des chants religieux, a-t-il précisé, ajoutant que des bienfaiteurs offrent des dons à ce volontaire à la fin du Ramadan.
 
Parmi les autres traditions religieuses perpétuées lors de ce mois sacré, figure celle consistant à lire le Saint Coran en groupe entre la rupture du jeûne et le Shour, a-t-il encore fait savoir, soulignant que les psalmodieurs du Coran jouissent d'une considération particulière auprès des membres des tribus de Ouarzazate.
 
M. Oubrahim a indiqué, dans le même contexte, qu'à l'approche de la Nuit du Destin, des habitants font des donations wakf pour une œuvre d'utilité publique, pieuse ou charitable. 
 
Ces diverses traditions et pratiques, dont certaines sont constatées aussi au-delà du mois de Ramadan, constituent donc le ciment des liens sociaux dans le monde rural au niveau de la province de Ouarzazate.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara