Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Hajar El Faker - publié le Vendredi 27 Mai à 11:46

Les spectacles de rue: quand Mawazine s'invite dans les artères de Rabat



Rabat - Les spectacles de rue envahissent les artères de Rabat, le temps du Festival Mawazine Rythmes du monde, réchauffant le cœur des habitants et faisant de la ville lumière un espace de fête, empreint d'effervescence et créativité.



A l'occasion de la 15ème édition du festival, qui se déroule du 20 au 28 mai, des parades aux sons retentissants, danses et rythmes effrénés ont baigné les différentes artères de la capitale dans une ambiance haut en couleur, invitant ses habitants à sortir de l’ornière du quotidien pour se permettre une petite escapade par le chant et la danse.

Un espace ouvert, réel, changeant et saturé de signes, que les artistes se sont appropriés librement offrant aux habitants et aux visiteurs de Rabat des shows riches en couleurs.

Le concept répandu un peu partout dans le monde, en tant que moyen d’animation culturelle et sociale, les spectacles de rue sont une sorte de Music hall en plein air où acteurs et spectateurs s’offrent un moment de pure communion, loin des barrières de la scène, un instant de réjouissance partagée, où s’estompe le temps pour céder la place à la magie des couleurs et à l’esthétique du geste.

A menu de cette "happy" manifestation déambulatoire, figurent des spectacles hétéroclites d’une pléiade de jeunes troupes marocaines, à savoir: "Overboys Original", "Ostina Tono", "Tketkat Marrakech" et "Batuklown" qui, par des prestations époustouflantes entraînent les habitants et les visiteurs de Rabat dans un tourbillon de musiques et de danses.

Entre samedi et mardi (21-24 mai), deux groupes se sont relayés pour égayer les artères de Rabat. Demi-finaliste de Génération Mawazine 2012 et finaliste de l’émission Arabs Got Talent, les percussionnistes marocains de la formation Overboys ont présenté une musique énergique et spectaculaire, mêlée de sons et de rythmes incroyables. Au menu, Samba et Batucada côtoient Hip Hop et Salsa, sans oublier la touche marocaine. Le groupe slaoui "Overboys Original" a proposé une musique électrique composée de notes colorées sur des rythmes ensoleillés s’inspirant de diverses cultures pour offrir au public un cocktail pétillant et énergique.

Tout aussi surprenant, le spectacle offert par le groupe de percussion "Ostina Tono", qui s’est produit lors de la même période, a épaté la foule dans un style puisé dans le patrimoine marocain variant chaâbi et musique africaine, en passant par la musique berbère et Gnaoua et offrant une petite session freestyle avec de simples tonneaux métalliques.

De mercredi à samedi (25-28 mai), les habitants de Rabat ont rendez-vous avec la troupe les "Tketkat" qui offre une musique collective et masculine de percussions polyrythmiques et de chant choral.

Au programme figure également une comédie musicale inspirée des années 60, proposant culture urbaine, vie moderne et un léger goût pour le loufoque, interprété par le groupe de percussionnistes et artistes de cirque "Batuklown". Créée en 2014, la troupe a développé une image de marque collective en travaillant sur diverses formes de spectacles.

Durant chaque édition du festival Mawazine Rythmes du monde, ces spectacles de rue s'imposent comme un moment de culture et de solidarité. Parallèlement ils permettent à des groupes de se faire connaître et à des artistes jeunes ou confirmés de montrer leur progression. Cette année, le show est au rendez-vous neuf jours durant avec des troupes marocaines venues de différentes régions du pays.

Moment très attendu dans le calendrier culturel marocain, Mawazine est aujourd'hui un événement synonyme d'évasion, de voyage et de communion. Une célébration unique qui transforme chaque année la ville de Rabat en une immense scène à ciel ouvert, où les spectacles de rue et les parades font de la capitale un joyeux carnaval de sons et de couleurs.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara