Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


APS - publié le Lundi 21 Décembre à 09:40

"Les routes de la foi" à Constantine : De la nécessité de renouveler la compréhension de l'Islam



Constantine - La nécessité de "renouveler la compréhension des concepts de l islam" a été mise en avant dimanche lors de la 11ème rencontre internationale sur "Les routes de la foi", organisée dans un hôtel de Constantine.



Les intervenants, venus de douze pays arabes et musulmans dont l Iran, la Turquie, le Niger, le Yémen, l Egypte, la Syrie, le Maroc et la Tunisie, ont été unanimes à rappeler, lors de cette rencontre initiée par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH), "les vertus et la sagesse de la religion islamique qui prône le pardon, la paix, le respect de l autre, la tolérance et l unité".

Pour Aziz Abdin, président de l université islamique ouverte de Californie, enseignant de la culture moyen-orientale à l université d Etat de l Impérial Collège (USA), "la foi islamique privilégie d abord la vie de tous les jours et lui accorde une priorité, même sur les pratiques de préparation de l au-delà".

L islam est une religion "tolérante, fondée sur des principes prônant la bonne moralité, l amour du prochain, le pardon, la communion, la convivialité et, surtout, le respect de la vie et de la liberté de l autre, quelles que soient son opinion, sa nationalité, sa race, son appartenance ethnique et sa foi", a ajouté cet universitaire dans une déclaration à l APS.

Pour sa part, le chercheur Algérien en anthropologie, Zaïm Khenchelaoui, a indiqué que cette 11ème édition, organisée sous la thématique "La Cité de Dieu" et placée sous l égide de la manifestation "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe", a pour objectif de "rapprocher, tout d abord, les pays arabes et musulmans, actuellement renfermés sur eux-mêmes, isolés et croyant faire face à une menace tendancieuse de rupture civilisationnelle, entre eux avant d étendre cet élan aux autres peuples du monde".

Le programme de cette rencontre, de trois jours, propose plusieurs communications articulées autour de neuf axes portant sur "L Augustinisme et le soufisme", "Le Canon Khalwati du combat spirituel Rahmani", "Le Précepteur suprême", "La Gnose et ses concepts", "Des Voies et des voix", "Le Soufisme au féminin", "Le Soufisme et la musique sacrée", "Pour un soufisme thérapeutique" et "Le Soufisme, un espace pour le vivre ensemble".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara