Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Ali Chahid - publié le Dimanche 27 Novembre à 01:28

Les résultats du scrutin ont démenti les pronostics, même ceux du PJD !




eMarrakech: Les élections législatives marocaines ont réussi à défier les pronostics qui penchaient toutes vers un taux de participation très faible. Il faut dire que ces élections auront réussi à démentir presque tous les pronostics.



Les résultats du scrutin ont démenti les pronostics, même ceux du PJD !
En effet, les analystes avaient prévu que le parti qui remporterait la majorité des voix n'obtiendrait pas plus de 18%, ceci dit, le PJD n'était pas forcément le parti favori, malgré les voix qui assuraient qu'il profiterait de la victoire d'Ennahda en Tunisie pour élargir ses chances.

Cependant, le PJD a remporté la majorité des voix, et même une majorité "historique" pour les islamistes avec un taux qui serait de 25%. Un résultat qui semble surprendre même les membres du parti qui tablaient sur un taux maximum de 20%.

Toutefois, le PJD avait avancé l'argument d'une éventuelle fraude électorale qui le priverait d'un score élevé. Les résultats montrent que la transparence l'a emporté sur toutes les rumeurs et les accusations. D'ailleurs, les 4000 observateurs indépendants, Marocains et étrangers, qui ont suivi minutieusement le déroulement du vote du 25 novembre attestent de cette transparence.

Ces résultats bien favorables au PJD démontrent, en fait, non pas une grande avancée du parti, mais une chute qu'on qualifierait d'historique de certains partis leaders, et ce depuis l'indépendance.

Pourtant, malgré la victoire du Parti de Benkirane, la comparaison avec la Tunisie ne pourrait avoir lieu. Le Maroc n'est, en fait, pas la Tunisie où Ennahda a su profiter de son statut de parti interdit.

En tout cas, les jours à venir montreront clairement si le PJD réussirait à tirer profit de ces élections ou si les coalitions jouerait en défaveur du parti islamiste.



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles