Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Amal GALLA - publié le Jeudi 22 Février à 15:56

Les religieux de la télé : anges où démons ?!




Amal GALLA - Ces « prêcheurs » de la télé, ces visages qui sillonnent les chaînes satellitaires arabes pour donner leurs « fatwas » ou seulement pour donner l’« exemple »; Ces « hommes de religion » qui se donnent le droit de fixer le « halal » et le « haram », et qui se trouvent souvent en différent d’opinions mais qui s’entêtent à maintenir leurs connaissances.



Ces gens-là sont-ils vraiment à prendre au sérieux !

Chaque jour une « fatwa » nouvelle vient heurterles croyances de chacun, des « fatwas » qui ne servent à rien sinonqu’à semer la zizanie entre les musulmans; chose dont ces derniers  n’ont vraiment pas besoin devant lescontraintes nouvelles.

 

L’on ne parle guère ici de ces hommes de bonne volonté quilimitent leur rôle à rappeler les obligations religieuses et ce de la manièrela plus objective et la plus correcte sans se positionner par rapport àd’autres et sans se faire valoir comme étant les seuls détenteurs du savoir enla matière.

 

Et ici l’exemple de feu Abdallah Chahata l’égyptien vientvite à l’esprit, l’homme modeste et pourtant connaisseur qui finissait toujoursses dires par « w Allah aâlam ». Mais ces nouveaux « boss »de l’Islam, barbus ou sans barbe, en costume ou en « abaya » (puisquecela aussi leur est sujet de divergence); ces gens qui nous font peur de notrereligion alors que l’Islam est bien innocent de leurs opinions… ces gens làcontinuent à prêcher bonne foi en induisant plusieurs esprits en erreur !

 

Pire encore, les zappeurs commencent à choisir et à« préférer » un « cheikh » à un autre comme s’il s’agissaitde chanteurs. Et voilà qu’il y a même ceux ou plus exactement celui préféré desfemmes… L’on ne serait pas étonné de voir le « top ten » desmeilleurs « cheikhs ». Alors sommes-nous toujours dans lareligion ?

 

Ma foi, l’Islam est bien clair et n’a certainement pasbesoin de porte parole de ce genre !




               Partager Partager