Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marrakech dans la sélection 2016, des meilleures photos de destination... | via @lemagMaroc https://t.co/y4ys11qSMQ https://t.co/dN6jzvSIzE


MAP - publié le Lundi 7 Mars à 10:20

Les participants qualifient la réunion de l’ICANN d’historique et stratégique pour l’Organisation et le continent africain




Rabat - Les participants à une réunion des responsables de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) avec certains ministres des TIC et des responsables africains ont qualifié, dimanche à Marrakech, la 55e Réunion de l’ICANN qui se tient du 7 au 10 mars, d’historique et stratégique pour cette organisation et le continent africain.


Lors de cette rencontre consacrée à la gouvernance de l’internet, les participants ont relevé que cette réunion constitue une occasion pour l’élaboration d’une proposition, préparée depuis 2 ans, permettant de démontrer aux Américains que l’ICANN est prête à être indépendante et de créer le premier bureau de l’ICANN au sein de l’Afrique. 

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a précisé que cet événement historique qui se tient pour la 1ère fois dans un pays arabe et africain, génère un ensemble de recommandations pour pouvoir transformer l’ICANN, qui est une filiale du gouvernement américain, et la rendre indépendante. 

Dans ce cadre, le ministre a indiqué que cette réunion est une réunion préparatoire pour organiser avec les amis africains une véritable plateforme à la disposition des idées, des souhaits et des espérances en vue de regarder ensemble les potentialités du continent. 

"C’est un moment historique de l’internet dans le monde que nous sommes en train de vivre à Marrakech" a-t-il fait savoir, ajoutant que l’Afrique "a intérêt à s’accrocher fortement au développement de technologie", car le continent africain gagnera des décennies de développement grâce à ce saut qualitatif important. 

Pour le président de l’ICANN, Fadi Chehadé, cette rencontre qui est la plus importante dans l’histoire de l’Afrique, va positionner le Maroc dans la carte mondiale du numérique pour les années à venir, ajoutant que la pleine contribution et l’importante participation marocaine à cet événement, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, "a permis de changer la nature de cette rencontre pour devenir une rencontre mondiale en Afrique". 

"A Marrakech on va présenter aux Américains une proposition préparée par tout le monde pour démontrer que l’ICANN est prête à être indépendante et être vraiment soumise à tous les pays du monde et donc la fin du rôle historique américain dans les affaires de l’ICANN", a-t-il martelé. 

Et de noter que cette rencontre à Marrakech va donner également naissance au premier bureau légal représentant l’ICANN au sein de l’Afrique. 

Pour leur part, les intervenants ont évoqué le rôle de l’internet dans le développement et la croissance du continent africain, mettant l’accent sur l’importance d’établir des partenariats stratégiques entre les pays pour pouvoir communiquer certaines connaissances. 

A cet effet, ils ont fait appel à l’ICANN pour surmonter les difficultés qui entravent certains pays africains, notamment la sécurité des noms de domaines. 


               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara