Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Feu vert américain à la vente de matériel militaire à quatre pays... | via @lemagMaroc https://t.co/XMqXE7wcFI https://t.co/B4Is3yOPho



Loubna et Ahmed Hamdaoui - publié le Dimanche 14 Avril à 22:52

Les outils originaux du système scolaire américain

L'enseignement public aux Etats-Unis d’Amérique






Les outils originaux du système scolaire américain
A l’étranger c’est surtout l'enseignement supérieur américain qui est le plus connu par ses prestigieuses universités et son coût très élevé. Peu de choses sont connues sur l'enseignement scolaire américain (primaire et secondaire). En effet, l'aspect onéreux et inaccessible de l'enseignement supérieur américain, contraste violemment avec un enseignement primaire et secondaire volontairement très ouvert, accessible à toutes les familles, présentant des services très variés et quasi gratuits aux familles et à leurs enfants. Ce système scolaire bien connu par ses vieux bus scolaires jaunes ; système très soutenu par l'Etat et qui semble droit sorti d'un bon système ''Socialiste"....

La grande majorité des familles américaines mettent leurs enfants dans l'enseignement public. 90% des élèves américains sont scolarisés dans le public.

« To make money, you should have education », (Pour bien gagner sa vie, il faut avoir une bonne formation), c'est un des slogans du système éducatif américain.

Architecture générale des études primaires et secondaires :

• Nursery School ou Pre-School (Garderie) : de 3 à 5ans
• Elementary School (Ecole primaire- 6années)
o Kindergarden (maternelle) : de 5 à 6ans
o 1er niveau au 5eme niveau : de 11 à 14ans
• Middle School ou Junior High School
o Du 6eme niveau au 8eme niveau : de 11 à 14ans
• High School (Lycée)
o 9eme niveau (dit Freshman year) : de 14 à 15ans
o 10eme niveau (dit Sophomore year) : de 15 à 16 ans
o 11eme niveau (dit Junior year) : de 16 à 17ans
o 12eme niveau (dit Senior year) : de 17 à 18 ans

Dans ce papier, l’accent est mis volontairement, surtout sur le niveau High School (Lycée), car c'est à ce niveau que les jeunes américains sont préparés à se prendre en charge pour affronter les difficultés de l'enseignement supérieur, les difficultés du monde du travail et les difficultés de la vie tout-court.

Les programmes scolaires ne sont pas les mêmes d'un Etat à l'autre, mais la philosophie générale est la même avec beaucoup de souplesse. Des structures fédérales et des structures régionales dans chaque Etat gèrent tout le système et sont aux aguets pour parer à toute dérive.

Liberté dans le choix de l’emploi du temps et dans le choix des matières :

Généralement, tous les lycées pratiquent l'horaire continu (8h30 à 15h30) avec restauration au lycée. Ce système laisse du temps aux activités extra scolaires. La durée des cours est généralement de 30 à 45 min parfois de 90min.
Les élèves ont généralement le choix de leur emploi du temps et de leurs matières principales. Des conseillers pédagogiques sont là pour aider l’élève et ses parents à choisir une filière adaptée. Un Contrôle continu est effectué le long de l'année. L’élève est tenu d’acquérir un certain nombre de crédits pour valider son année. Le crédit est un point accrédité pour la réussite d'un cours ; certains cours valent plus que d'autres, certains durent plus longtemps que d'autres. C'est à l'élève de gérer son emploi du temps en tenant compte du nombre de crédits dont il a besoin dans chaque domaine (Anglais, Histoire, Maths…) afin d'obtenir son diplôme.
Le système des moyennes aux USA est représenté par une moyenne générale (le GPA : Grade Point average). Le GPA varie de 0 à 4. Un GPA minimum de 2 est exigé pour pouvoir accéder à l'Université.
Plusieurs activités facultatives sont proposées par les lycées aux élèves (diverses activités sportives, dessin, sculpture, photographie, musique, danse….). Certains lycées proposent même des cours de conduite aux élèves.

Les élèves peuvent exercer en parallèle de leurs études un travail rémunéré à mi-temps. Ces activités salariales sont valorisantes pour le cursus de l'étudiant (service dans un café, dans un restaurant, travail à l'hôpital, dans un supermarché….).

La mise en phase avec l'enseignement supérieur:
L'organisation pédagogique de l’enseignement dans les lycées est quasi similaire avec le système pédagogique des premières années de l'université, par conséquent, lorsque les élèves passent à l'université ils ne se sentent pas du tout « dépaysés » …..Plus que ça, les élèves qui sont en avance (surdoués) ont la possibilité de passer au lycée des matières additionnelles (Anglais, Mathématiques…..) qui leur seront validées à l'université. De cette manière ils pourront économiser de l'argent puisque l’enseignement de chaque matière à l'université est payant. Les élèves brillants commencent donc à mettre « un pied » à l'université avant même la fin des études au lycée…

Les tests nationaux d'évaluation des capacités des élèves ; une originalité américaine :

Pendant leur dernière année de lycée (Senior Year in High School) les élèves sont tenus de passer les tests d'évaluation SAT (Scholastic Aptitude Test).
Les tests SAT sont des tests scolaires standardisés qui évaluent les capacités des élèves à gérer leurs connaissances et leur aptitude à résoudre des problèmes rapidement.
Ces tests ne portent pas sur toutes les matières enseignées au lycée. Généralement ces tests portent sur les Mathématiques, les sciences, l’anglais, l'histoire et la capacité orale (expression). Il existe aussi un autre test appelé ACT (American College Testing) qui est optionnel. Pour augmenter leur chance certains élèves préfèrent passer les deux tests. Les inscriptions aux tests sont payantes et se font par internet. Les étudiants ont la possibilité de repasser un test s'ils souhaitent améliorer leur score pendant l’année scolaire. Ces tests nationaux jouent un excellent rôle de « garde-fou » des systèmes d’évaluation des établissements scolaires. Ces tests surtout, stimulent une forte compétition au niveau de la qualité des enseignements et des encadrements entre les régions et les lycées.
Les résultats des tests sont publiés sur Internet et diffusés à l’échelle nationale à toutes les Universités et grandes Ecoles. Ainsi, les élèves bien classés et ayant obtenu un excellent score dans ces tests, sont sollicités par les grandes Ecoles et les Universités qui leur proposent des bourses et les incitent à les intégrer. Pour pouvoir intégrer les bonnes écoles supérieures ou les universités prestigieuses, les élèves sont dans l’obligation d’avoir un excellent score aux tests nationaux, d’avoir des résultats scolaires excellents (GPA de 3 ou 4), et doivent justifier un cursus très diversifié avec beaucoup d'activités extra scolaires …

Travail de volontariat ou « Community Service » :
Le bénévolat ou travail volontaire (non rémunéré) au service de la communauté est sacré aux États-Unis. Les élèves en High School (lycée) doivent justifier d’un certain nombre d'heures de «Community service», pour pouvoir postuler à certaines bourses d'études ou accéder aux Universités. Un minimum de 100 heures par an est souvent exigé par les meilleures Universités. La diversité et la qualité de ces travaux a de l'importance aussi : nettoyer des plages ou des parcs, assister le coach dans un club de sport, aider les personnes âgées, aider les pompiers, travailler dans une bibliothèque ou dans une association protectrice des animaux….
Pour l'octroi d'une bourse ou pour intégrer une bonne Université ou Ecole Supérieure, entre deux bons élèves, on choisira celui qui a fait le plus de bénévolat…

Principaux points forts du système scolaire américain. A méditer :

• Ce système permet à tous les jeunes d'intégrer l'école quel que soit leur niveau social et quelles que soient leurs Capacités intellectuelles. Tous ont la possibilité d'atteindre au moins le niveau " BAC ".
• Il permet aussi aux jeunes d'avoir une formation générale très diversifiée tout en leur permettant de déceler leurs pôles de compétences et leurs "Hobbies".
• Ce système apprend aux jeunes qui veulent exceller et bien réussir leur vie que, sans expériences valorisantes, les diplômes SEULS… ne valent rien !...
• Dans le système scolaire américain, l'évaluation diplômante tient compte de tous les résultats obtenus par un élève pendant l'année ou pendant un cycle scolaire. Il n'existe pas d'examens diplômants type Certificat d'Etudes Primaires, Brevet ou Baccalauréat… Après mûre réflexion, n'est-il pas stupide de faire subir à un jeune enfant de 10 ans ou un jeune de 17 ans les affres d'un examen unique de deux heures…..examen décisif pour son avenir ….Ce qui risque de le marquer toute sa vie!
• Le "bourrage de crâne" n'est pas la mission principale du système scolaire américain. Avec les facilités croissantes d'accès à l'information, le système de « bourrage » doit être banni de tous les systèmes éducatifs dans le monde!
• Ce système développe aussi chez les jeunes, le goût, du travail, de la persévérance et du mérite!
• Ce système permet surtout, de déceler les intelligences très tôt et ceci dans toutes les couches sociales... contrairement aux pays en voie de développement, qui négligent l'école publique et par conséquent ignorent toutes les compétences et les intelligences pouvant émaner des familles à situation sociale pauvre ou moyenne….

On peut ne pas être d'accord avec beaucoup de politiques américaines… mais, l'honnêteté et l'objectivité obligent de reconnaitre que leur système éducatif est l’un des meilleurs au monde!. L'outil principal à la base de la réussite du système scolaire américain, c'est surtout le dévouement et l'acharnement dans le travail de tous les acteurs impliqués….y compris les parents d’élèves qui très souvent n’hésitent pas eux-mêmes à faire beaucoup de bénévolat pour aider les enseignants et les administrations des écoles et des lycées.
C'est bien connu que les américains travaillent beaucoup, leur acharnement dans le travail frôle parfois le « fanatisme »… C'est ce « fanatisme » que nous aimerions bien voir se propager dans nos sociétés a nous…

Ahmed Hamdaoui
Professeur à la Faculté des Sciences Semlalia
Université Cadi Ayyad. Marrakech


ET

Loubna Hamdaoui
Marketing et Communication



               Partager Partager


Commentaires