Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Mercredi 28 Octobre à 11:53

Les mensonges du "polisario" dévoilés à Barcelone par la délégation de l'USFP à la réunion de l'Internationale socialiste






Barcelone - La délégation de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) ayant pris part à la réunion du Comité Méditerranée de l'Internationale Socialiste (IS), tenue les 26 et 27 octobre à Barcelone, ont dévoilé à cette occasion les mensonges des séparatistes du "Polisario" qui ont essayé, vainement, de mettre en avant leurs positions désespérées lors des travaux de cette rencontre.
Les mensonges du
Le Maroc n'a eu de cesse de mettre sur la table des propositions édifiantes visant à parvenir à une solution pacifique à la question du Sahara, notamment la proposition d'autonomie sous souveraineté marocaine qui a été largement saluée par la communauté internationale, a souligné dans ce sens, Mohamed Benabdelkader, qui présidait la délégation marocaine.

Les grandes puissances ont qualifié de "sérieuse et crédible" la proposition marocaine, a-t-il rappelé, ajoutant que, contrairement au Maroc, le "polisario" n'a jamais présenté une seule idée de nature à aider à clore ce dossier.

Les séparatistes, a-t-il poursuivi, se plaisent en réalité dans cette situation, étant donné qu'ils bénéficient du détournement des aides internationales et s'adonnent à la contrebande et au trafic illicite sous toutes ses formes, aussi bien celui de drogue et d'armes que d'êtres humains.

M. Benabdelkader a relevé que la corruption qui entache le front séparatiste a poussé de nombreux habitants des camps de Tindouf en territoire algérien à choisir de s'exiler dans les régions avoisinantes pour s'adonner à des pratiques criminelles, dont des actes terroristes.

Le responsable de l'USFP a évoqué plusieurs réalités qui démontrent que le "polisario" n'est rien d'autre qu'un groupe de despotes et de dictateurs et que les populations des camps de Tindouf croupissent sous le joug du despotisme, des pratiques fascistes et des violations flagrantes des droits humains les plus élémentaires, avec le soutien de l'Algérie qui assiège les camps pour éviter la fuite des séquestres sahraouis.

En revanche, les populations des provinces du sud du Royaume jouissent de tous leurs droits démocratiques au même titre que leurs concitoyens vivant dans le nord du Maroc, a-t-il dit, faisant observer que le taux de participation aux dernières élections régionales dans les provinces du sud a été le plus élevé du Royaume.

Par ailleurs, la délégation de l'USFP a tenu, en marge de cette rencontre de l'IS, une série de réunions avec des représentants des partis socialistes d'Espagne et de la Grèce, ainsi qu'avec ceux des partis sociaux démocrates de la Tunisie, de l'Egypte, du Liban et de la Palestine.

Outre M. Benabdelkader, la délégation marocaine était composée de Mohamed Idrissi et Aicha Rouki, respectivement secrétaire général et membre du secrétariat du parti en Espagne. 

Les conflits régionaux et les flux de réfugiés en Méditerranée ont été notamment au centre des travaux du Comité Méditerranée de l'Internationale Socialiste tenus dans la capitale catalane.

               Partager Partager