Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY


Leila Assam - publié le Jeudi 24 Avril à 21:00

Les internautes algériens déçus du "message" de Bouteflika




Algérie : Le président algérien réélu, Abdelaziz Bouteflika, s’est adressé (par écrit) aux Algériens pour remercier les « centaines de milliers de citoyennes et de citoyens qui ont sollicité sa candidature et l’ont soutenue » en leur promettant de s’adresser à eux, dans les prochains jours. Le message a été largement commenté sur les réseaux sociaux algériens.



Archive
Archive
 Il s’est exprimé par « sms, Skype, MSN ? », se sont demandé plusieurs facebookers et twittos déçus par la lettre écrite du Président; rapporte le site TSA.

«On veut un président qui s’adresse à son peuple pas des messages de son clan. Arrêtez de nous prendre encore pour des idiots », réagit Salim. « C’est une blague ! Ils vont nous lire son message comme d’habitude », ajoute Walid. « C’est de la foutaise, pourquoi ne s’adresse-t-il pas en direct à la télé devant ses concitoyens ? Et le jour de la prestation du serment, comment le fera-t-il ? Par procuration ou par communiqué de presse ? », note Slim. Arezki ne voit pas l’utilité du message de Bouteflika parce qu’« il s’est ingéré et autoproclamé président ».

D'autres internautes ont exprimé leurs doutes que ce soit le président qui ait écrit ce message.  « Il a été incapable de signer le document de sa candidature au Conseil constitutionnel et là, il met toute une tartine de félicitations qu’il n’a certainement pas écrite de ses deux mains ».

Par ailleurs, la colère fut extrême quant à "l'oubli" de mentionner les 11 militaires tués à Tizi Ouzou. « Pas un mot pour les chouhada tombés au champ d’honneur dans les montagnes de Tizi. Ces valeureux soldats étaient en mission pour sécuriser vos élections » écrit un internaute.




               Partager Partager


Commentaires