Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


ACP - publié le Samedi 18 Juin à 11:51

Les hooligans russes de l’Euro 2016 renforcent leur solidarité





Le président des supporters russes, lui-même en attente d’expulsion du territoire français, a promis sur Twitter, au lendemain de la condamnation de trois hooligans pour leur participation à de violentes « chasses aux Anglais » à Marseille, de ne pas lâcher ses camarades, rapporte l’AFP.

« Nous ne lâcherons pas nos gars », a écrit vendredi sur Twitter l’ultranationa-liste Alexandre Chpryguine. Selon l’agence française, les trois hooligans ont été condamnés jeudi à des peines de 12, 18 et 24 mois ferme, assorties d’un mandat de dépôt, ce qui signifie qu’ils ont été immédiatement incarcérés.

« Nous sommes choqués par la justice française! », a tweeté Alexandre Chpryguine depuis le centre de rétention administrative du Canet, à Marseille, où il attend, aux côtés de 19 autres Russes, son expulsion vers son pays.

Arrêtés mardi en même temps que les trois hooligans condamnés, dans le cadre de l’enquête sur les rixes en marge d’Angleterre-Russie, la semaine dernière à Marseille, l’administration leur reproche des « troubles à l’ordre public », mais la justice n’a pas pu rassembler assez de preuves pour les renvoyer devant un tribunal.

« Un Français jette une bouteille à un Anglais et reçoit trois mois de prison avec sursis et rentre chez lui. Mais nos gars, on les envoie sans preuve pour une longue période en prison ! Quelle horreur ! », a ajouté Chpryguine, toujours sur Twitter.

Jugé lors de la même audience que les hooligans russes, un rappeur français de 46 ans a écopé de trois mois de prison avec sursis, pour avoir lancé une bouteille de bière. Depuis le début de l’Euro, outre les trois Russes, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné neuf personnes (deux Français, six Anglais, un Autrichien) à des peines de prison ferme, allant d’un mois à un an de détention.

« Nous ne lâcherons pas nos gars. Quand nous rentrerons chez nous, nous prendrons une décision: soit nous faisons appel soit nous demandons l’extradition vers la patrie », a poursuivi Alexandre Chpryguine.

Interrogé sur la possibilité que les Russes condamnés demandent à purger leur peine en Russie, le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, avait indiqué jeudi soir que « rien (n’était) impossible », tout dépendant des conventions internationales que la France a pu signer, note l’AFP.

« Mais nous n’en sommes pas encore là », avait-il ajouté: la question ne peut se poser qu’une fois le délai d’appel expiré, et les condamnations considérées comme définitives.
Des journalistes de beIN Sports agressés

La rencontre Angleterre-Pays de Galles (2-1) aura eu son lot d’incidents. Malgré la victoire arrachée in extremis par les Anglais, deux journalistes de la chaîne de télévision beIN Sports ont ainsi été agressés à Lens par un supporter des Three Lions.

C’est le présentateur Alexandre Ruiz qui a annoncé la mauvaise nouvelle précisant que l’agresseur avait été interpellé par la police.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara