Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Abdelatif Oubella - publié le Lundi 2 Février à 17:21

Les hélicoptères de l'Armée (FAR), de la Gendarmerie Royale et de la protection civile: engins de l’année au Maroc.




Les évènements liés aux phénomènes naturelles catastrophiques (crues torrentielles, inondations, glissement de terrains, seimes telluriques), aux climats et à la configuration des reliefs marocains ont révélé l’importance cruciale des hélicoptères dans le dispositif de sécurité et de secours des populations locales sinistrés.



Des évènements liés aux phénomènes naturelles catastrophiques (crues torrentielles, inondations, glissement de terrains, seimes telluriques), aux climats et à la configuration des reliefs marocains ont révélé l’importance cruciale des hélicoptères dans le dispositif de sécurité et de secours des populations locales sinistrés. Ainsi, les interventions héliportées ont été nombreuses l’année précédente (2014).

1. Des engins appropriés face à des situations de phénomènes naturelles catastrophiques, de climats et de reliefs difficiles.

Durant les inondations catastrophiques qui ont touché le sud du Maroc (2014), "les hélicoptères de l’armée (FAR) ainsi que ceux de la Gendarmerie Royale et de la protection civile" ont pu mener d’importantes opérations de sauvetage de douar isolés. Plusieurs centaines de familles ont ainsi pu être sauvés des eaux ainsi que des aides matériels acheminées rapidement. Ainsi, les hélicoptères sont devenu le moyen d'intervention le plus efficace et le plus rapide face à des situations de catastrophes naturelles qui pourraient touchés des populations locales (crues torrentielles, inondations, glissement de terrains, seimes telluriques).

2. Les hélicoptères permettent d’assurer le désenclavement des régions montagneuses de l’Atlas ainsi que des interventions médicalisés d’urgence des populations des douars isolés.

En effet, du fait d’un relief difficile (haute montagne de l’Atlas) des dizaines de douars peuvent se retrouvés isolés pendant les périodes hivernales (routes coupés, pentes dangereuses). Ainsi les interventions (« l’approvisionnement, le transport et l’aide médicale des populations des douars isolés») ne peuvent au final avoir lieu que par hélicoptères.

Ainsi, est-il nécessaire d’affecter "de plus en plus d'hélicoptères" dans des dispositifs régionaux dont l’usage (particulièrement l’hiver) sera « l’approvisionnement, le transport et l’aide médicale des populations des douars isolés». Chaque cercle ou commune rurale disposerait d’un terrain balisé (H) qui permettrait ainsi d’évacué vers un hôpital régional ou un CHU, malades ou autres personnes vers les urgences.

Abdelatif OUBELLA
Acteur associatif, Militant pour le "Réseau Ferroviaires des Province du Sud".
Targamait (PROVINCE DE GUELMIM).



               Partager Partager