Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Une enseignante marocaine - publié le Lundi 28 Mars à 14:24

Les enseignants en colère !




Une grande colère s'empare des enseignants marocains qui comptent observer deux jours de grève cette semaine pour manifester leur mécontentement quant à la manière avec laquelle le ministère de l'éducation nationale traite leurs requêtes/droits et surtout quant à la manière violente avec laquelle le dernier sit-in a été dispersé.



Les enseignants en colère !
En effet, les demandes éternelles des enseignants ne semblent pas du goût des responsables qui commencent à prendre du plaisir à voir les grèves des enseignants et à crier après que ces derniers refusent de faire leur travail et qu'ils ne se soucient point des intérêts des étudiants.

Le statut des enseignants n'a pas tellement changé puisqu'ils subissent les aléas de ce métier bien difficile: des affectations hasardeuses, des conditions de travail parfois minables, des familles dispersées, des salaires qui refusent de bouger, des régularisations de situations qui semblent bien prendre tout leur temps et surtout une situation de l'enseignement marocain bien en mauvais état et dont ils sont les premiers "responsables", selon les véritables responsables...

Cependant, la goutte qui a fait déborder la coupe est cette violence qu'avaient subi certains enseignants en sit-in jeudi 24 mars dernier. Le sit-in, pourtant pacifique, qui s’est tenu devant le bureau du premier ministre à Rabat, a violemment été dispersé. Certains enseignants ont été blessés, même gravement blessés pour quelques uns.

Si l'on doit doit donner le maximum de nous-mêmes et exceller dans cette mission très "humanitaire" et très vitale, ce n'est nullement avec la violence que les choses évolueront au Maroc. La violence étant interdite contre les étudiants au sein des établissements, elle l'est bien moins contre les enseignants qui doivent désormais subir une autre contrainte: l'indifférence agressive !



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles