Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 22 Octobre à 10:04

Les échanges commerciaux entre le Maroc et les pays de l'UMA ont atteint 17,6 MMDH en 2014



Rabat - Les échanges commerciaux entre le Maroc et les quatre pays de l'UMA ont atteint 17,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2014 dont 13,1 MMDH en importations et 4,5 MMDH exportés, selon le rapport économique et financier 2016, accompagnant le projet de loi de finances 2016 (PLF).



Entre 2004 et 2014, les importations marocaines en provenance des pays du Maghreb ont progressé de 17,5 pc en moyenne annuelle contre une hausse de 12,6 pc pour les exportations, indique le rapport, relevant que l'Algérie se positionne en tête des partenaires commerciaux maghrébins et africains du Maroc, avec 12,9 MMDH d'échanges en 2014 (dont 11,2 MMDH d'importations).

Comparativement aux autres regroupements régionaux, les échanges intra-maghrébins ne sont pas suffisamment développés et demeurent encore marginaux, souligne le rapport.

Ainsi, le commerce global intra-maghrébin se limitait en 2014 à 4,3 pc des échanges extérieurs de la zone, soit le taux régional le plus bas du monde.

Pour ce qui est des échanges des pays de l'UMA avec l'Union européenne (UE), ils ont représenté près de 57 pc des échanges globaux des pays maghrébins en 2014, note le rapport, expliquant que l'une des raisons de la faiblesse du commerce intra-régional, est le caractère similaire de certaines économies maghrébines, en l'occurrence le Maroc et la Tunisie. 

S'agissant des échanges commerciaux des pays du Maghreb avec le monde, ils ont atteint 275 milliards de dollars en 2014, relève le rapport, ajoutant que leur poids dans le commerce mondial estimé à 0,75 pc, reflète un faible degré d'intégration de la région dans le marché mondial.

Toutefois, les échanges commerciaux extérieurs des pays du Maghreb se sont inscrits dans une forte tendance haussière, avec un taux de croissance annuel moyen de 8 pc entre 2004 et 2014. 

Cette évolution a concerné autant les échanges avec l'UE en hausse de 6 pc qu'avec le reste du monde à 11 pc en moyenne annuelle. 

Au sein du Maghreb, les échanges commerciaux intra-zone se sont inscrits, également, en nette amélioration durant la dernière décennie, atteignant 11,7 milliards de dollars en 2014 contre 3,2 milliards de dollars en 2004, soit une hausse de 14 pc en moyenne annuelle, indique la même source, notant qu'une dynamique encourageante des échanges intra-zone s'est, en effet, instaurée depuis 2005, illustrant, ainsi, une ouverture croissante des pays membres en faveur du cadre régional.

Le PLF2016 a été présenté mardi soir par le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid, devant les deux chambres du Parlement.

Ce projet de loi prévoit la réalisation d'un taux de croissance de 3 pc, la poursuite de la réduction du déficit budgétaire à 3,5 pc et la maîtrise de l'inflation à hauteur de 1,7 pc, dans le cadre d'un prix du pétrole à 61 dollars le baril et un taux de change de 9,5 dirhams/dollar.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara