Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Nahed El Ayoubi - publié le Dimanche 19 Juin à 18:01

Les délires d'un youssef Jebri sur France 24




Youssef Jebri, l'écrivain maroco-français ou franco-marocain (cela dépend des inspirations) a été invité sur la chaîne France 24 suite au discours royal du vendredi 17 juin. L'écrivain s'est positionné comme parlant au nom du peuple marocain et s'est permis de critiquer tout en prétendant craindre de revenir au Maroc pour des "raisons de sécurité".



Les délires d'un youssef Jebri sur France 24
En effet, l'écrivain, peu connu au Maroc, a mis en cause toutes les nouvelles réformes constitutionnelles annoncées, ce qui est tout à fait son droit. Cependant, il a, le long de l'interview, utilisé un "nous" qui implique qu'il était en train de parler au nom du peuple, alors que c'est le contraire. D'ailleurs, les réactions sur twitter se sont lancées sur le champs, se demandant de qui il s'agissait, d'abord, et critiquant les propos du "pseudo écrivain", selon les commentaires.

Toutefois, le comble pour l'écrivain, c'est quand il annonce: "je ne retourne pas au Maroc pour des raisons de sécurité.".. une déclaration étrange de la part d'un écrivain qui n'est nullement interdit de revenir à son pays, s'il le considère vraiment comme son pays. L'on peut voir clairement l'écrivain peu connu qui veut sauter sur les événements pour se créer de l'importance qu'il ne possède pas. Une manipulation dont était victime en premier lieu la chaîne France 24 qui croyait, apparemment, avoir affaire à un leader de l'opposition.

Il est clair que, parfois, la vie difficile des "petits écrivains" peut conduire à l'illusion... l'illusion de croire que sa voix est celle de toute une génération.. alors que les marocains, avec ou contre les nouvelles réformes, ne se laissent jamais impressionner par les dires insensés de n'importe qui !



               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».