Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 2 Juin à 00:12

Les colonies de vacances de montagne représentent 30 pc de l’offre nationale dans le domaine





Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahssen Sekkouri a souligné, mercredi à Meknès, l’importance des colonies de vacance de montagne, qui contribuent à hauteur de 30 pc dans l’offre nationale en matière d’estivage.

"Vu sa position géographique, la région de Fès-Meknès dispose, à elle-seule, de 80 pc des centres d’estivage de montagne au niveau national", a-t-il précisé lors de la première rencontre des colonies de vacances de montagne au Maroc.

Le ministre a souligné l’importance de cette rencontre, initiée sous le thème "les colonies de vacances de montagne, un levier de promotion des activités touristiques et d’estivage", relevant que le ministère de tutelle a œuvré à renforcer les infrastructures des centres d’estivage afin qu’ils puissent répondre aux besoins de plus en plus croissants des bénéficiaires.

Dans ce sens, le ministère, qui a œuvré à mettre à niveau les centres d’estivage de "Ras AlMa" à Ifrane, de "Touflhit" à Al Haouz et "Admam" à Taza, a entrepris des contacts avec certains départements ministériels et collectivités locales pour la création de nouveaux centres d’estivage selon une approche participative, a-t-il fait savoir. 

"Vu les expériences accumulées depuis plus de 80 ans, les colonies de vacances sont devenues désormais une partie intégrante du capital immatériel", a dit Sekkouri, qui a souligné l’impératif de protéger ce capital immatériel contre toutes les pratiques portant atteinte à ses valeurs et nobles missions.

Le ministre a relevé que son département a adopté une approche globale visant la révision des contenus pédagogiques et du processus de formation dans le domaine qui a été lancée début 2016 à travers des sessions de formation portant sur la qualité des contenus et la gouvernance managériale et éducative.

Tout en mettant l’accent sur l’importance de ces colonies de vacance dans la formation des générations montantes, il a évoqué le programme national "Vacances pour tous", qui bénéficie chaque année à 200.000 enfants et jeunes.

Ce programme permet à ces jeunes de bénéficier des activités collectives à caractère éducatif, culturel et artistique, apprendre la vie en communauté basée sur la participation et la responsabilité, apprendre l’autonomie et à tisser des liens avec d’autres jeunes et découvrir d’autres régions de leur pays, a-t-il fait savoir.

Il a relevé que le ministère de la Jeunesse et des Sports ambitionne de faire des colonies de vacances un droit bénéficiant au plus grand nombre de jeunes en dépit de certaines contraintes matérielles et logistiques.

Dans ce sens, il a insisté sur le rôle des différents acteurs dans l’élargissement de la carte des centres d’estivage en vue de répondre à la demande annuelle croissante en la matière.

Cette rencontre a porté sur les moyens de développer des partenariats pour diversifier et améliorer la qualité de l’offre, les conditions d’accueil et les mécanismes de contrôle et de sécurité.

Au menu figuraient des ateliers sur "l’élargissement du réseau des centres d’estivage de montagne", "l’équipement, le transport et la logistique", "les programmes et les activités éducatives" et "sécurité et prévention".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara