Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Abdoulaye Bah - publié le Mercredi 30 Novembre à 20:39

Les blogueurs africains réagissent à l'admission de la Palestine à l’UNESCO

None






L’admission de la Palestine comme membre à part entière de l’UNESCO, le 31 octobre 2011, a provoqué un vif débat sur Internet et des prises de position très contrastées. Les africains, tant ceux qui vivent sur le continent que la diaspora, ont pris une part active dans le débat sur le web. Cependant les prises de positions ont consisté à transférer le débat sur les problèmes intérieurs de leur pays.

L’admission de la Palestine comme membre à part entière de l’UNESCO, le 31 octobre 2011, a provoqué un vif débat sur Internet et des prises de position très contrastées. Les africains, tant ceux qui vivent sur le continent que la diaspora, ont pris une part active dans le débat sur le web. Cependant les prises de positions ont consisté à transférer le débat sur les problèmes intérieurs de leur pays.

Unesco admets la Palestine photo de Salaam Shalom sur Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Le site ouestaf.com révèle quels sont les pays africains qui se sont abstenus:

Trois pays ouest africains figurent dans le lot des abstentionnistes : Côte d’Ivoire, Liberia, Togo. Ils constituent avec le Cameroun, l’Ouganda [la Zambie] et le Rwanda les seuls pays africains à n’avoir pas voté en faveur de la résolution faisant de Palestine un Etat membre à part entière de l’Unesco.

Chacun de ces pays qui ont opté pour l’abstention ont donné des raisons officielles que les blogueurs ont vite démontées. Le site amaizo.info a publié un article qui donne des raisons valables pour la plupart des pays:

En réalité, ces pays ont en commun d’assurer une partie de leur sécurité rapprochée jusqu’au niveau des gardes présidentielles avec Israël sans compter les aides économiques.

Ces « neutralistes » se cachent derrière l’obligation de réserve au lieu d’expliquer qu’ils sont tous directement ou indirectement tributaires du soutien des pays qui ne veulent pas entendre parler d’un Etat Palestinien pour le moment.  Nommons Israël, les Etats-Unis, le Canada et la Colombie, etc. La France a voté en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO, mais annonce qu’elle s’abstiendra au Conseil de Sécurité.

Expliquant la position de la Cote d’Ivoire, seul payé africain dirigé par un président musulman à avoir opté pour l’abstention, S.Débailly explique dans un article intitulé ‘’ La Palestine à l’Unesco / La Côte d’Ivoire s’abstient - Pourquoi Alassane Ouattara n’a pas dit oui à Nicolas Sarkozy” publié par abidjan.net:

Une source au ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères reconnaît que la pression a été forte. Mais, ajoute-t-elle, elle est restée fidèle à sa nouvelle ligne de conduite dictée par la recherche de la paix par la négociation et la volonté de préserver les amitiés avec tous les Etats du monde. Un peu comme la philosophie diplomatique du père fondateur [Félix Houphouët-Boigny], à savoir : ‘’la Côte d’Ivoire, amie de tous, ennemie de personne’’.

Mais Roch Tieh, un résident de Sétif au Maroc, commentant cet article, a toute une autre explication, plus intime, pour le Président Abdourahmane Dramane Ouattara (ADO):

Loin de partager l'avis de la plupart des frères qui sont intervenus sur ce sujet, j'ai une autre vision de la chose. Je risque de choquer certains, mais pour ceux qui me voient souvent prendre position pour ADO, je dirai ici (Sans en avoir la preuve) que le vote de notre Pays a été influencé, par la Première Dame (Que je respecte beaucoup). Elle serait d'origine Juive et donc comme le dit l'Agade: Ce qui Femme veut, DIEU le veut aussi. Notre Président a demandé que notre Pays s'abstienne, si on ne peut pas voter pour l'adhésion de la Palestine à l'Unesco, il faut rester neutre. C'est sage de sa part et il n'y a pas de Palabres inutiles à la maison.

Un billet écrit par Alain NOAH AWANA du journal Le Messager publié sur cameroon-info.net:

Joint sur son téléphone portable alors qu'il se trouvait à Paris, le Pr. Messanga Nyamding donne les trois raisons qui, selon lui, ont poussé le Cameroun sur la voie de l'abstention….En filigrane, on peut comprendre que le pays a choisi la neutralité pour ne pas attirer les foudres de la communauté internationale, notamment celles des Etats-Unis. Deuxièmement, il se pourrait que le Cameroun ait voulu éviter de «frustrer» un pays ami. Là, le professeur parle d'Israël, qui était formellement opposé à l'admission de la Palestine à l'Unesco. «Le Cameroun a de très bonnes relations avec Israël, sur les plans économique et militaire. C'est un partenaire privilégié que nous n'avons pas voulu frustrer», argue-t-il. Enfin, et c'est la troisième raison, la position du Cameroun tient lieu du fait que c'est un pays très attaché aux groupes du tiers monde et des non alignés. «Nous avons donc choisi la voie du milieu, en attendant qu'il y ait visibilité. Et c'est d'ailleurs ce que le chef de l'Etat a toujours prôné», appuie-t-il.

Explications qui ne semblent pas convaincre Massaknowall qui commente :

La garde rapprochée de Biya est formée par les israëliens ceci explique peut-être cela tout simplement

Dans un commentaire à un billet de Justin Daboné intitulé “La Palestine à l'UNESCO : Ces anti-démocrates américains” paru sur le site online de L’Observateur Paalga au Burkina Faso, un lecteur nommé osiris a écrit, en s'adressant à M. Obama:

vous devez user de votre influence pour amener les durs d' Israel à mettre un peu d'eau dans leurs vins§ beaucoup d'Israeliens ont payé de leur vie et idem pour les palestiniens ! Il est temps de donner un état à ce peuple.

Clive Chanda trouve une autre raison pour l'abstention de la Zambie [en]:

in 1991, several Jewish Rabbis, came to Zambia, and held a press conference at one of the top hotels in Lusaka, I forget which one. At this conference, they said that God Almighty had told them that there was a lost tribe of Jews in northern Zambia.

En 1991, plusieurs rabbins juifs sont venus en Zambie et ont tenu une conférence de presse dans les grands hôtels de la ville. Ils avaient dit que Dieu tout puissant leur aurait dit qu'une des tribus perdues d'Israel serait dans le Nord de la Zambie

Un autre commentaire de Yambayamba publié sur zambianwatchdog.com tire les coclusions qui résument les points de vue de nombreux africains:

Palestinians have suffered long enough. Telling Israel this truth does not mean, or should it ever be interpreted as being ANTI JEWISH. Good friends tell friends the truth. Sometimes truth is hard to hear, but it is the truth nonetheless. Because for along are the Israelis going to sustain the current existing “status quo” between them and their neighbors, the Palestinians? The earlier they deal with this issue, the less physical and psychological damage it is going to cause to future generations in that part of the world. Just think about it!!!!

Les Palestiniens ont souffert assez longtemps. Dire à Israël cette vérité ne veut pas dire, ou ne devrait jamais être interprété comme être ANTI JUIF. Les bons amis doivent dire aux amis la vérité. Parfois, la vérité est dure à entendre, mais c'est la vérité tout de même. Pour combien de temps encore les Israéliens continueront-ils à soutenir le “statu quo” actuel entre eux et leurs voisins, les Palestiniens? Plus tôt ils résoudront cette question, moins de dommages physiques et psychologiques elle provoquera entre les générations futures dans cette partie du monde. Pensez-y!!


Source : http://fr.globalvoicesonline.org/2011/11/30/89854/...


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».