Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Reuters - publié le Jeudi 11 Septembre à 10:12

Les banques écossaises déménageront si le "oui" l'emporte



Londres - Royal Bank of Scotland et Lloyds Banking Group, toutes deux basées à Edimbourg, ont annoncé qu'elles déplaceraient leur siège social à Londres en cas de victoire du "oui" au référendum du 18 septembre sur l'indépendance de l'Ecosse.



RBS a confirmé jeudi dans un communiqué son projet de déménagement en précisant qu'elle conserverait une partie significative de ses activités et de son personnel au nord de la nouvelle frontière.

RBS, détenue à 81% par l'Etat britannique, explique se préparer ainsi à une victoire des indépendantistes dans l'intérêt de ses clients et de ses actionnaires.

La banques est basée depuis 1727 en Ecosse, où elle emploie 11.500 personnes.

Lloyds, qui compte 16.000 salariés sur le sol écossais, avait annoncé dès mercredi soir qu'elle se préparait elle aussi à une victoire du "oui" qui la conduirait à se domicilier dans la capitale britannique.

Les deux banques ont insisté sur les risques considérables que ferait peser sur elles une Ecosse indépendante, avec des conséquences majeures notamment sur leur financement et leur situation juridique et fiscale.

La percée des partisans de l'indépendance dans les sondages commence à donner des sueurs froides aux banquiers et assureurs écossais dont le gros de la clientèle est britannique.

L'agence de notation Standard &amp, Poor's a prédit qu'une Ecosse indépendante serait incapable de soutenir correctement ses banques en cas de nouvelle crise financière.

Les actifs cumulés des trois principales banques écossaises, la troisième étant Clydesdale, propriété de National Australia Bank, représentent plus de 12 fois le produit intérieur brut de l'Ecosse.

National Australia Bank a fait savoir qu'elle aussi prévoyait de rapatrier sa filiale en Angleterre en cas de victoire du "oui".

Le cours des actions des banques écossaises est très surveillé à la Bourse de Londres. L'action RBS avançait de 1,5% vers 08h00 GMT. Le titre Lloyds prenait autour de 1%.

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara