Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Mardi 18 Février à 09:35

Les assassins de Rajiv Gandhi bénéficient d'une réduction de peine



New Delhi - La cour suprême indienne a commué, mardi, les condamnations à mort de trois assassins de l'ancien Premier ministre Rajiv Gandhi en 1991.



Rajiv Ghandi - PH teekhapan.wordpress.com
Rajiv Ghandi - PH teekhapan.wordpress.com
Le Premier juge de la cour, P. Sathasivam a justifié sa décision par les délais jugés trop longs pour examiner leur recours en grâce soumis aux présidents successifs de l'Inde.

Ils font partie des membres de la guérilla des Tigres de tamouls défaite par le gouvernement du Sri Lanka en 2009 après trois décennies de confrontations sanglantes.

Rajiv Gandhi a péri le 21 mai 1991 dans un attentat suicide perpétré lors d'un meeting électoral par une femme tamoule, un acte présenté comme une vengeance contre l'envoi par l'Inde de casques bleus au Sri Lanka en 1987.

Les trois hommes qui figurent parmi 26 condamnés pour avoir contribué à l'organisation de l'assassinat, ont purgé plus de 20 ans dans une prison du Tamil Nadu. (Sud-ouest).

En 2006, le groupe rebelle avait présenté des excuses pour cet assassinat.

Fils de l'ancien Premier ministre Indira Gandhi, également assassinée, Rajiv Gandhi est le mari de l'actuelle présidente du parti du Congrès au pouvoir, Sonia Gandhi, et le père de Rahul, pressenti pour diriger le prochain gouvernement en cas de victoire de la formation historique.

En janvier dernier, la cour suprême indienne avait commué la condamnation à mort de 15 personnes, une décision saluée par nombre d'organisations des droits de l'homme comme une décision historique sur la voie de l'abolition de la peine de mort dans le pays.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara