Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM


AFP - publié le Samedi 30 Avril à 09:57

Les Obama défient le prince Harry sur Twitter, la reine s'en mêle



Barack et Michelle Obama ont lancé vendredi, dans une vidéo postée sur Twitter, un défi amusé au prince Harry à l'approche des Invictus Games, compétition sportive opposant des soldats blessés venus du monde entier.



"Hey, Prince Harry. Tu te rappelles que tu nous avais demandé de tout donner lors des Invictus Game ?", lance la Première dame, avant que le président des Etats-Unis, debout à ses côtés, n'ajoute, faussement menaçant: "Attention à ce qui peut arriver".

Le prince de Galles, cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique, a choisi le même mode de communication pour répondre au défi: "Malheureusement pour vous, FLOTUS et POTUS (acronymes désignant la Première dame et le président), je n'étais pas seul lorsque vous m'avez envoyé cette vidéo".

Dans la vidéo qui accompagne son message, on voit le prince expliquer à sa grand-mère, la reine Elizabeth II, les exploits réalisés lors de ces jeux, lorsqu'il reçoit le message de Michelle Obama. "Vraiment ? Allons!", réagit la reine, amusée.

Après une première édition à Londres en septembre 2014, les Invictus Games auront lieu cette année à Orlando (Floride, sud-est des Etats-Unis) du 8 au 12 mai.

Lors d'une visite du prince Harry à la Maison Blanche en octobre dernier, M. Obama avait salué cette initiative qui permet "de mettre en valeur des soldats non seulement pour les sacrifices qu'ils ont faits mais aussi pour le courage et la force dont ils continuent à faire preuve".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus