Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


TAP - publié le Vendredi 3 Avril à 10:31

Lekjaa : L'annulation par le TAS des sanctions contre la FRMF ne fera que renforcer les relations avec la CAF



Rabat - L'annulation par le Tribunal arbitral du sport (TAS) des sanctions décidées par la Confédération africaine de football (CAF) à l'encontre de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ne fera que renforcer la coopération marocaine avec l'instance continentale, a assuré, jeudi à Rabat, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa.



Fouzi Lekjaa
Fouzi Lekjaa
"Cette décision ne fera que renforcer les relations entre la FRMF et la CAF", a-t-il lancé au cours de la cérémonie de signature d'une convention de partenariat sportif entre la FRMF et Maroc Télécom, ajoutant qu'"il faut désormais travailler avec nos amis de la CAF pour faire évoluer ensemble le football africain".

Et d'ajouter que ce jugement du TAS "permettra au Maroc de retrouver sa place au sein de l'instance continentale, dont le rayonnement s'est fait avec la contribution du Maroc, et de prétendre à l'organisation de compétitions de niveau mondial".

Lekjaa n'a pas manqué de souligner les efforts de "toutes les composantes du football marocain qui ont tout mis en oeuvre pour défendre la position du Maroc et présenter les arguments nécessaires pour avoir gain de cause".

De son côté, Noureddine El Bouchhati, directeur de la commission des sélections nationales à la FRMF s'est réjoui de cette décision, notant que le dossier marocain a été bien défendu par la FRMF auprès de l'instance juridictionnelle.

Interrogé sur le programme de la sélection nationale A en prévision de la prochaine CAN, le responsable fédéral a fait savoir que plusieurs sélections souhaitent jouer en amical face aux Lions de l'Atlas et qu'il faut attendre le tirage au sort de la 31è édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2017) pour établir le programme de préparation du onze national.

Pour sa part, le sélectionneur Badou Zaki, a félicité les membres de la FRMF et à leur tête Faouzi Lekjaa d'avoir réussi à défendre la cause du Maroc, précisant que la sélection nationale sera prête à défendre ses chances pour se qualifier à la CAN 2017.

Le TAS a publié jeudi un communiqué sur son site internet indiquant que les sanctions infligées par la CAF à la FRMF ont été annulées, à l'exception de l'amende qui est toutefois réduite à 50.000 dollars.

La juridiction internationale du Sport, basée en Suisse, a affirmé en effet avoir admis "en grande partie" la procédure d'appel initiée par la FRMF au sujet des sanctions prises à son encontre par la CAF.

Le Maroc avait demandé le report de la CAN, initialement prévue du 17 janvier au 8 février 2015, en raison de l'épidémie Ebola, suite à quoi le Comité exécutif de la CAF a décidé de suspendre la sélection marocaine pour les CAN 2017 et 2019 et d'infliger à la FRMF deux amendes de 1 million de dollars et 8.050.000 euros à titre de réparation.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara