Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



MAP - publié le Mercredi 27 Avril à 09:55

Le vice-président de la région Laayoune-Saguia Lhamra s’entretient avec des représentants d’Etats membres du Conseil de sécurité




New York (Nations Unies) - Le vice-président de la région Laayoune-Saguia Lhamra, Abba Mohammed, a tenu, mardi au siège de l’Onu, plusieurs entretiens avec des représentants d’Etats membres du Conseil de sécurité.



"Nous avons discuté avec les membres du Conseil de sécurité de la région sur les plans économique, social et culturel" dans le but d’"apporter des explications, au nom des habitants des provinces du sud en tant que représentants légitimes issus des urnes lors des élections libres et démocratiques" du 4 septembre dernier, a indiqué M. Abba dans une déclaration à la MAP.

Il a, dans ce sens, mis en avant les projets d’envergure lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de Sa récente visite à Laayoune, des investissements considérables, a-t-il souligné, qui vont largement améliorer le cadre de vie des habitants de la région à tous les niveaux.

M. Abba a précisé avoir insisté devant ses interlocuteurs que la seule solution au conflit artificiel autour du Sahara marocain est l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume, "qui garantit aux populations des provinces du sud du Maroc la sécurité, la stabilité et la prospérité au sein de leur Mère Patrie". 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».