Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Larbi Amine - publié le Samedi 13 Septembre à 23:15

Le triptyque stratégique immunisant le Maroc contre les dangers terroristes




Casablanca : Le Maroc mène guerre ininterrompue contre l'activisme terroriste sur son territoire. Hier, vendredi, le ministère de l’intérieur a annoncé un énième démantèlement d'une cellule ‘jihadiste’ de recrutement de combattants pour le compte de l'EI et qui projetait des attentats au Maroc.



Une guerre sans merci que mène le Maroc contre les réseaux terroristes et de radicalisation, qui naissent sur son territoire et s’y activent au profit de l'état islamique en Irak et en Syrie ou de sa concurrente Al Qaeda.

Cette guerre, que les autorités marocaines gagnent jusqu’à maintenant, grâce à un effort sécuritaire géant, assis sur une tactique opérationnelle d'anticipation, ne serait que la partie visible de l’iceberg que représente une stratégie globale et intégrée, qu’a mis en place le royaume, pour faire face, de manière radicale et définitive, aux dangers terroristes, depuis leur éclosion jusqu’à leur manifestation.

A ce propos, le Maroc a développé une stratégie élaborée, dite de ‘dé-radicalisation’ basée sur un triptyque immunisant :

1- La sécurité religieuse,

2- Le développement humain,

3- La dimension sécuritaire,

Ces trois axes généraux, sont exploités pour être interactifs et complémentaire. Ainsi, est mobilisée au cœur de cette stratégie, l’Institution de la Commanderie des croyants qui s’active en tant qu’acteur stratégique pour veiller au respect de l’Islam, en jouant à travers une lecture éclairée de ses préceptes, un rôle inclusif, ayant traits spirituels mais surtout sociaux matérialisés par des politiques volontaires, pilotées par l’institution monarchique, comme l’INDH ou les programme d’alphabétisation dans les mosquées. Cet effort vise à protéger le Maroc des surenchères politiciennes religieuses qui virent rapidement à la violence terroriste.

Le Maroc, à la faveur de l’efficacité de cette stratégie, dont les résultats à long terme sont à même, d’éradiquer le fléau terroriste, s’impose comme une référence en Afrique, notamment dans des pays ravagés par les menaces jihadistes comme le Mali où le royaume forme 500 imams. Cette expérience est sollicitée désormais par d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Nigeria, le Niger, la Libye, la Tunisie et la Guinée Conakry.
Le triptyque stratégique immunisant le Maroc contre les dangers terroristes



               Partager Partager