Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



MAP - publié le Jeudi 2 Juin à 15:59

Le tribunal administratif d'Agadir décide "l'annulation de la décision administrative négative émanant du ministre de l'Intérieur" concernant le recours contre l'élection du président de la région Dakhla-Oued Eddahab






Le tribunal administratif d'Agadir a décidé mardi "l'annulation de la décision administrative négative émanant du ministre de l'Intérieur, avec toutes les conséquences juridiques qui en découlent" concernant le recours contre l'élection du président de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Cette décision a été prise sur la base d'une requête introduite auprès du tribunal administratif d'Agadir, contestant l'élection de Yanja Khatat à la tête de la région Dakhla-Oued Eddahab, apprend-on jeudi de source judiciaire.

La partie qui a introduit ce recours justifie son action par le fait que le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, "réside de manière quasi-permanente en République islamique de Mauritanie".

La loi organique N° 14-111 relative aux Régions stipule, dans son article 72, la nécessité de l’annonce immédiate par l’autorité gouvernementale chargée de l’Intérieur de la destitution du président de la région ou son adjoint, s'il s'avère, après son élection, qu’il réside à l’étranger. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».