Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



El Kadri Zineb - publié le Samedi 14 Juin à 11:28

Le trépas d’un grand Homme : Mahdi Elmandjra






Le trépas d’un grand Homme : Mahdi Elmandjra
Voici des citations maîtresses de son œuvre la valeur des valeurs : L’analphabète aujourd’hui est celui qui ne sait pas désapprendre pour pouvoir apprendre à réapprendre. Je pense que la nécessité de mettre à jour ses connaissances est une cause majeure de l’exode des compétences. Jamais la définition du savant par le Général de Gaulle n’a été aussi pertinente: "un savant est celui qui connaît l’étendue de son ignorance". Je crois que le sous-développement peut se définir aujourd’hui comme une situation où l’on combat les compétences nationales innovatrices et créatrices et où l’on encourage la somnolence professionnelle et la médiocrité docile qui facilitent la corruption, l’abus des droits humains et la servilité devant les grandes puissances.

Pourquoi y a-t-il pauvreté? Il faut comprendre les causes de la pauvreté et ne pas se contenter de quelques élans de charité. La charité ne remplace pas l’âme charitable. Il ne peut y avoir développement avec cette charitable. Il ne peut y avoir développement avec cette charité.

Le décès de Mahdi Elmandjra: est une véritable perte pour notre Maroc

On ne peut guère résumer l’œuvre Mahdi Elmandjra par ces quelques mots. Mais peut-on vraiment résumer ce combat d’une vie, de toute une vie d’un homme à quelques mots ?
Mahdi Elmandjra est une liberté rien qu’en prononçant son nom. Mahdi Elmandjra est une victoire à la marocaine rien qu’en prononçant son nom. Mahdi Elmandjra est une émotion rien qu’en prononçant son nom.
Le professeur, écrivain, politologue et penseur Marocain Mahdi Elmandjra, suite à une longue maladie, aujourd’hui, vendredi 13 juin 2014, à l’âge de 81 ans.
Ce grand penseur et futuriste marocain est né le 13 avril à Rabat, est considéré comme l’un des plus grandes références pour les questions politiques dans le monde arabe, internationales.
El Mahdi El Mandjra Né en 1933 à Rabat en dehors des murs de la médina, l’actuel siège du parti istiqlal, il poursuit ses études au lycée Lyautey avec l’appuie se son père Mahdi Elmandjra décide de faire ses études universitaires aux États-Unis et être le premier étudiant marocain à s’inscrire dans une université Américaine.
Après une Licence en Biologie et en Sciences Politiques à l’Université de Cornell a Washington, il continua en Angleterre où il obtint son doctorat (Ph.D. éco.) à la London School of Economics (Université de Londres).
En 1958 , de retourner au Maroc il commence sa carrière comme professeur à l’Université Mohamed V à Rabat. Il a été nommé après directeur général de la radiodiffusion télévision marocaine (SNRT aujourd’hui) puis premier conseiller de la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies.
Il a travaillé aux Etats Unis en tant que consultant et membre de plusieurs organisations internationales et universitaires.
Il a également contribué à la mise en place de la première académie pour l’avenir de la science, et présidé plus de 40 ans, le plus grand institut de recherche et de la stratégie future dans le monde.

Le défunt a publié Mahdi Elmandjra a publié plus de 500 articles dans les domaines des sciences humaines et sociales. Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages dont :
The United Nations System: An Analysis, 1973, 368 pages.
On ne finit pas d’apprendre, rapport au Club de Rome, traduit en 12 langues, 1979, 159 pages.
Maghreb et Francophonie, 1988, 84 pages.
Première Guerre civilisationnelle, 1991, 200 pages.
Rétrospective des Futurs, 1992
Nord-Sud, prélude à l’ère postcoloniale, 1993, 304 pages.
Al Quds, symbole et mémoire, 1996
Dialogue de la communication, 1996, pages 180.
La Décolonisation culturelle, défi majeur du XXIe siècle, 1996
Massar Fikr, cheminement d’un penseur, 1997
Déglobalisation de la globalisation, 1999
Intifadates, 2001
Humiliation à l'ère du méga-impérialisme, 2003, 224 pages.
Ihana, 2004

Il a reçu plusieurs prix et décorations, toutes nos sincères condoléances pour ses proches et que son âme repose en paix et que son œuvre soit perpétuellement omniprésente et symbole de bienfaisance.


Tagué : Mahdi Elmandjra

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème