Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Sahara Online - publié le Mardi 8 Septembre à 12:39

Le tourisme au Sahara






Le tourisme dans le Sahara marocain est un secteur porteur et pourrait jouer facilement le rôle d’une véritable locomotive de développement économique et social. 

Les provinces du Sud du Royaume offrent en effet un paysage touristique fabuleux, mais non encore exploité. Les atouts dont disposent cette région, réputée pour ces traditions séculaires en matière d’hospitalité, ne manquent pas. 

Mais, c’est surtout sa proximité des Iles canaries qui lui offre un avantage indéniable. Dotée de paysages naturels variés, allant des dunes de sables aux plages d’une beauté exceptionnelle (1700 Km de côtes), la région se prête par excellence au tourisme saharien. 

Seulement pour l’heure, le tourisme dans les provinces sahariennes se limite encore au tourisme d’affaires, représentant 85 % de l’activité touristique.

 Région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra
Cette province dispose de 37 établissements hôteliers dont la capacité d’hébergement globale s’élève à 1044 chambres, 26 suites et 45 bungalows. Soit un nombre total de lit de 2074. 

A l’heure actuelle, l’activité des agences de voyages sur place reste confinée à l’attrait d’un nombre insuffisant de touristes venant surtout des Iles Canaries pour des visites qui ne dépassent pas la journée, voire quelques heures. 

Les professionnels recommandent cependant des mesures à même de hisser le tourisme à un niveau qui soit à la hauteur des potentialités de la région. Parmi ces mesures, l’on cite le renforcement des campagnes publicitaires et le recrutement de personnel qualifié dans les hôtels et la recherche des ressources de financement. 

Conscient de cet état de fait, le ministère de tutelle a développé une stratégie à long terme en identifiant plusieurs sites susceptibles d’être intégrés dans de véritables circuits touristiques. Parmi ces cites : Laâyoune Plage, Lagune de Khnifiss, Oasis de Lamseid et Sebkhat de Tah. 

En attendant, la région continue de vibrer au rythme de certaines manifestations touristiques comme la semaine économique et touristique de Laâyoune Sakia El Hamra, le Rallye aérien Toulouse, Tarfaya, Saint Louis, le Raid Maroc Evasion. Des manifestations, une fois revalorisées, seraient susceptibles d’attirer davantage de visiteurs dans la région.

Province de Guelmim-Smara
En dépit de l’importance des potentialités dont dispose cette région, le tourisme reste peu  développé. La province compte 12 hôtels non classés avec 289 chambres et une capacité de 459 lits. 
En 2005, un peu plus de 20 000 touristes (dont 762 étrangers) ont visité cette province, réalisant ainsi 28 205 nuitées. Des sites d’intérêt touristique et religieux sont déjà identifiés : les Zaouias de Sidi Ahmed Rguibi, Cheikh Maalainnine, Sidi Ahmed Laaroussi, Lhaj Hmer Lahya, Sidi Ahmed Oumoussa, les gravures rupestres d’Aassli et Miran, Oued Saguia El Hamra 

Source

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».