Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 11 Décembre à 11:04

Le réalisateur maroco-américain Ayoub Qanir lance son projet "Le premier marocain dans l'espace" en comics, jeu vidéo et film



Marrakech - Le scénariste et réalisateur maroco-américain, Ayoub Qanir a annoncé, jeudi dans la cité ocre, le coup d'envoi de son projet cinématographique "Le premier marocain dans l'espace", un roman graphique qui se déclinera en jeu vidéo puis film avec un casting d'acteurs marocains, anglais et américain.



"Le premier marocain dans l'espace" est un comics qui sortira en jeu vidéo et sera réalisé en long-métrage avec des acteurs de choix dont les comédiens marocains Mohamed Khouyi, Hafid Stitou et Assaad Bouab, qui compte le rôle principal, a fait savoir Qanir, lors d'une conférence de presse organisée en marge de la 15ème édition du Festival International du Film de Marrakech.

Une brochette de stars internationales figurera à l'affiche de cette production, a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agit du grand comédien américain Holt McCallany et des acteurs anglais David Bailie (Pirates des Caraibes) et Duran Fulton Brown,

Le jeune réalisateur maroco-américain a indiqué que dans un premier temps le comics apparaîtra à l'occasion de la Fête de la Jeunesse en 2016 avant la sortie du film tels "300" ou "Sin City" de Steve Miller.

Cette épopée, a-t-il précisé, relate l'histoire du jeune Ali, né dans l'ancienne médina de Casablanca en l'an 2155, passionné par les sciences et plus précisément la photosynthèse. Il découvre un jour une formule révolutionnaire qui lui ouvrira la voie de la NASA qui l'embarquera dans expédition spéciale.

Holt McCallany a salué le génie de Qanir qu'il avait rencontré lors de la précédente édition du Festival de Marrakech, se disant confiant en ce projet qui va incontestablement réussir.

La star américaine qui a joué dans des films à succès tels Hacker, Losers, Rise, Below ou encore Fight Clubs s'est dit impressionné par le charme de la Cité Ocre, exprimant son attachement pour le Royaume qu'il visite depuis plusieurs années.

Pour le héros du film, Assaad Bouab, ce projet qui se décline en roman graphique, jeu vidéo puis film va s'étaler sur plusieurs années, se disant impatient de voir ce que va donner ce rôle totalement nouveau et différent de tout ce qu'il avait interprété de par le passé.

Dans une déclaration à la MAP, Duran Fulton Brown s'est dit réjoui de se retrouver à nouveau au Maroc et de participer à l'ambitieux projet de Qanir avec qui il a déjà travaillé dans Artifico Conceal , qualifiant leur première collaboration de "réussite".

"Pour un acteur, travailler avec un réalisateur de la trempe d'Ayoub est un rêve qui devient réalité. Pour toutes les idées que j'ai formulées, les questions que j'ai posées, il a toujours des réponses", a confié l'acteur anglais qui fait état d'un solide lien de confiance entre les deux hommes.

S'agissant de la différence culturelle et linguistique de l'équipe de tournage, la star du cinéma a souligné que la langue n'a jamais constitué un handicap dans le 7ème art. "Nous venons de différents continents, mais nous avons établis des liens. Nous sommes une seule famille. Le cinéma est un langage universel", a-t-il insisté.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara