Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Abdelmajid YAssine - publié le Samedi 17 Novembre à 19:04

Le ras le bol des fonctionnaires à l’Université Cadi Ayyad






Le ras le bol des fonctionnaires à l’Université Cadi Ayyad
Depuis presque un an jour pour jour, les fonctionnaires travaillant à l’Université Cadi Ayyad, et plus précisément à la Présidence de cette université, organisent des sit-in quotidiens pour revendiquer leur droit à la dignité. Dans un pays comme le Maroc, ou les droits d’expression et de protestation sont déjà considérés comme acquis, la préservation de la dignité des citoyens en général et des employés de l’état ne doit plus être sujet de discussion.

Malheureusement, depuis l’arrivée du nouveau président, Mr. Abdellatif Miraoui, les choses n’ont cessé de se dégrader de ce coté. Plus de 14 grèves au niveau régional et plus de 300 jours de protestations ne semblent toujours pas être suffisants pour convaincre ce président et sa secrétaire générale de rectifier le tir et corriger les erreurs qui ont mener à cette série de sit-in et de protestations. D’ailleurs, la situation semble de plus en plus compliquée à l’université Cadi Ayyad avec les derniers rebondissements. Mr. Miraoui Abdellatif a décidé récemment de faire déménager la Présidence vers les nouveaux locaux, et laisser (ou plutôt délaisser) plus de 50 employés dans l’ancien siège, sans aucune tâche administrative et dans des bureaux qui deviennent de plus en plus salles et encombrés.

L’état des lieux est alarmant, mais ce qui choque le plus et suscite la dénonciation et l’étonnement des uns et des autres à l’Université Cadi Ayyad, c’est plutôt le fait qu’un Président d’une grande université puisse décider de ne plus attribuer de travail à plus de 50 employés d’état . Beaucoup de questions se posent et un grand point d’interrogation s’affiche devant les yeux de tout le monde. Est-ce que le ministre de l’enseignement supérieur est au courant de ce qui se passe à Cadi Ayyad ? est ce que c’est possible après tant d’années de progrès et de lutte pour la liberté d’expression et les droits de l’homme qu’une seule personne débarquée depuis peu de temps de France puisse réagir de la sorte et puisse régner sans rendre de comptes à personne !?

Un fonctionnaire en colère



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles