Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



Centre d’Etudes Internationales - publié le Samedi 28 Juillet à 11:17

Le programme transversal de l’Initiative nationale pour le développement humain: Un plan intégré pour la promotion sociale




L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) est un grand chantier national qui place le citoyen au centre du développement socioéconomique. Initiée par le roi Mohammed VI, le 18 mai 2005, l’INDH constitue un véritable référentiel stratégique en matière de développement humain et de lutte contre la précarité et l’exclusion sociales. Elle vise à atteindre plusieurs objectifs complémentaires et interdépendants. Ainsi, dans un souci d’opérationnalité, cette politique publique a prévu l’exécution de quatre programmes prioritaires, à savoir la lutte contre la pauvreté, l’exclusion sociale, la précarité et un programme transversal.



Le programme transversal de l’Initiative nationale pour le développement humain: Un plan intégré pour la promotion sociale
Ce dernier est d’une importance capitale. Il a pour objectif de lutter contre tous les facteurs de risques sociaux dans toutes les régions du royaume. Les actions standards de ce programme consistent à soutenir les divers projets à fort impact sur le développement humain dans les milieux, urbain et rural, et à développer des actions de communication en faveur des populations cibles. Il vise également à soutenir les actions d’animation sociale, et la promotion des échanges socioculturels. De même, ce programme tend à promouvoir des actions visant à encourager et à accompagner la mise en œuvre de l’INDH, notamment en ce qui concerne le soutien au microcrédit et les activités génératrices de revenu. Le programme transversal de l’INDH fonctionne selon une procédure d’appel à projet, dont la gestion est assurée par des comités provinciaux. De cette manière, cette procédure est ouverte aux collectivités locales et au tissu associatif et coopératif. En ce sens, le programme transversal est considéré comme un véritable levier de développement intégré, dont les objectifs et la stratégie d’action sont clairement définis.

Par ailleurs, ledit programme occupe une part importante dans le budget général de l’INDH, alloué au titre de sa deuxième phase allant de 2011 à 2015. Lequel budget s’élève à 17 milliards de dirhams. Soit une somme de 3 milliards supplémentaires par rapport à la première phase, qui s’est étalée sur la période allant de 2006 à 2010. Ce budget témoigne de l’engagement de l’Etat en faveur de la promotion socioéconomique des différentes catégories sociales de la population marocaine.

Ambitieux et novateur, le programme transversal de l’INDH a pour objectif d’assurer un accompagnement des personnes porteuses de projets en termes d’études, de conseil, d’orientation et d’encadrement et de mettre en place tous les outils pédagogiques à même de permettre aussi bien aux élus locaux qu’aux associations de maîtriser les mécanismes de l’ingénierie sociale et de la bonne gouvernance. Ce dispositif a été renforcé à travers la création de l’Observatoire national du développement humain et la mise en place du Système d’information et d’accompagnement.

L’INDH est aujourd’hui un programme qui profite à de larges pans de la société marocaine, dans les différentes régions du royaume. A proprement parler, toute la vision développementaliste impulsée par le roi Mohammed VI est incarnée par cette Initiative. En effet, depuis son lancement par le souverain, l’INDH a permis au Maroc de connaître un franc succès en matière de promotion sociale et de lutte contre l’exclusion et la marginalisation. Sa deuxième phase (2011-2015) capitalise sur les acquis et ouvre des perspectives plus prometteuses en matière de développement humain.



               Partager Partager