Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Belkouch Hicham - publié le Dimanche 2 Août à 15:24

Le prix à payer






Dans le village de Douma, quatre collons israéliens ont incendié une maison de famille palestinienne, causant la mort d’un bébé âgé de 18 mois, son frère gravement blessé, tandis que les parents sont entre la vie et la mort, brûlés au 3ème degré. Avant de quitter les lieux, les terroristes ont écrit sur l’un des murs de la maison « Le prix à payer ».

Ali Saad Dawabsha, était âgé de 18 mois, cette petite vie innocente avait-elle un prix à payer ? Lequel ? Celui d’être palestinien ? Celui d’avoir ouvert les yeux sur une terre occupée militairement par l’Etat d’Israël ?

Ce qui me frappe, très sincèrement, dans cette histoire, ce ne sont pas seulement les phénomènes physiques de la domination israélienne, mais les phénomènes psychologiques de cette dernière, fondées sur un mensonge « Non, nous ne colonisons pas ! Non, c’est de la légitime défense ! ». Ce qui m’affecte au plus profond, c’est qu’un vocabulaire trompeur remporte la victoire sur le vocabulaire juste. Le triomphe du mensonge est horrible ! Faire vivre tout un peuple en situation de sensation de menace existentielle depuis plus de 50 ans, ce n’est pas de la légitime défense. Utiliser tous les moyens armés contre les populations civiles (bébé, enfant, jeune, maman, papa, personnes âgées …), ce n’est pas de la légitime défense.

Jusqu’à quand ? Aujourd’hui, un missile tombe causant la mort de toute une famille, des drones viennent bousiller des maisons, et qu’observe-t-on : Une sorte de stagnation, de pourrissement total qui favorise l’inertie. On l’a bien vu en Juillet 2014, nous l’avons bien vu en Mai 2010, il y a eu un mouvement de protestation puis tout est retombé. Faudra-t-il que les événements aillent encore plus loin ? Qu’une troisième Initifada soit terriblement réprimée pour que les consciences soient maintenues en éveil ?

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ce silence des Etats face à cette injustice m’effraie, car j’ai peur de me réveiller un jour dans un monde qui dira au peuple palestinien : C’est le prix à payer !


Tagué : Belkouch Hicham

               Partager Partager