Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Farid Mnebhi - publié le Lundi 6 Février à 12:05

Le plus beau loupé de la Vème République Française






Dans une intervention faite le 04 février 2012 lors d’un colloque de l’Union Nationale Inter-Universitaire (UNI), organisation estudiantine, lycéenne et professorale de droite liée à l’UMP, tenu à l’’Assemblée Nationale, le ministre français a affirmé, et je cite :

"Toutes les civilisations ne se valent pas". Dans son discours, M. Guéant a appelé à "protéger notre civilisation" et s'en prend à la gauche. "Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas", a déclaré le ministre également chargé de l'immigration. "Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient", a-t-il argumenté, ajoutant : "celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique".

Propos confirmés le lendemain sur RTL et sur lesquels il n’éprouve aucun regret.

Que dire sur un tel comportement et surtout sur de telles déclarations par une personnalité gouvernementale en charge des cultes en France ?

Avant de répondre à cette question, qui me semble triviale pour ceux qui sont au fait des joutes politiques françaises à la veilles des présidentielles et des législatives, il serait opportun de situé l’UNI sur les plans politique et social.

Tout d’abord, l'UNI a été crée après les événements de Mai 68 par l'aile droite de l'UJP (jeunes gaullistes), dont le bureau national avait demandé par circulaire à ses adhérents de refuser l'adhésion à ce mouvement, et de l'Action étudiante gaulliste contre le communisme.

Ses statuts ont été déposés à la Préfecture de police de Paris le 12 février 1969 par J.-F. Chauvel (journaliste au Figaro), Jacques Rougeot et P. de Vernejoul (universitaires).

La réunion fondatrice a eu lieu en novembre 1968 au siège du SAC, rue de Solférino (actuel Institut Charles de Gaulle) dans le bureau de Pierre Debizet, patron du SAC. C’est tout dire sur ses tendances politiques et fascistes.

Pour nombre de spécialistes, l’UNI serait un appendice au service de l’UMP. Elle accueillerait en son sein des militants de l’extrême droite. Il existerait également des connexions et des convergences entre des élus de cette organisation et des structures extrémistes de droite.

Il est également rapporté que les réunions de l’UNI se tenaient à huis clos avec pour objectifs de créer des polémiques entre étudiants pour qu’ils puissent ressortir booster grâce à un discours xénophobe.

D’ailleurs, le Cato Institue, think tank américain libéral avait décrit l’UNI comme un « chaudron de la droite violente » et à ce titre avait fait l’objet dans les années 80 d’une commission d’enquête du Sénat américain.
Il est à souligner que l’UNI est toujours invité aux meetings de l'UMP et ses drapeaux sont très présents aux côtés de drapeaux tricolores et des drapeaux de l'UMP. Un stand de l'UNI lors d'un meeting de campagne de Nicolas Sarkozy à Lyon, avril 2007, était bien visible.

A noter que parmi les anciens membres dirigeants de l’UNI on relève :

+ Xavier Darcos, ancien ministre (Education Nationale et Travail).
+ Francois Fillon, Premier ministre.
+ Frédéric Deloffre, Universitaire.
+ Nicolas Sarkozy, Président de la République.
+ Michèle Alliot-Marie, ancienne Ministre (Défense, Intérieur, Justice, Affaires Etrangères) et actuelle députée UMP de la 6ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques et 1ère adjointe au maire de Saint-Jean-de-Luz.
+ Jean-François Copé, Secrétaire Général de l'UMP et député-maire de Meaux.
+ Bernard Accoyer, Président de l'Assemblée nationale et maire d'Annecy-le-Vieux.
+ Hervé Morin, ancien ministre de la Défense, actuel Pdt du Nouveau Centre et député-maire d'Epaignes.

Que du beau monde et à des postes clés de l’Etat français SVP !

Après ce bref aperçu que déduire de la déclaration de ce monsieur ?

C’est clair comme de l’eau de roche. Ce responsable fait simplement du racolage sur la voie publique. En fonction de la météo politique, il adopte un discours positifs à propos de l’Islam. Tantôt, il en fait de même avec la religion hébraïque. En fait c’est un véritable caméléon.

Le but recherché est de sauvé son poste de député lors des prochaines législatives.

Pour cela, il a besoin il a besoin du vote des communautés musulmane et hébraïques, pour lui-même et du voté de l’extrême droite pour son président lors des présidentielles.

En effet, à l’approche des scrutins présidentiels et législatifs, l’UMP tente de reconquérir l’électorat de l’extrême droite. Mais, aujourd’hui, le pari sera difficile. La majorité présidentielle ne peut plus se targuer d’une quelconque ouverture à la diversité
Il a oublié que les musulmans et les israélites représentent près de 10 millions de cartes d’électeurs, une carte très convoitée.
Les musulmans et les israélites, qui ont subi les foudres de Monsieur Guéant durant plus de 4 ans, n’oublient pas qu’ils ont aujourd’hui une arme très convoitée à savoir : leur carte d’électeur.
Ce pouvoir, ils l’utiliseront le jour venu contre ceux tous ceux qui les ont stigmatisés, montrés du doigt ou encore qu’ils les ont considérés et traités comme les boucs émissaires de la situation catastrophique dans laquelle ils ont plongé le pays.
C’est pourquoi toutes ses déclarations sont contradictoires, incohérentes et ne tiennent pas la route.
Une fois, il porte préjudice aux musulmans de France, une autre fois, il s’attaque à la communauté israélite française, bien que lui-même de confession israélite, et une autre fois il apporte tout son soutien à des mouvements et organisations de l’extrême droite. On ne comprend plus sa stratégie et sa logique intellectuelle.

Enfin, il aurait dû donner sa propre définition du terme civilisation. Les étudiants et les chercheurs auraient un nouveau concept ou plutôt un paradigme inédit à élucider.

Je conclurai mon propos par une citation de grand physicien Albert Einstein : "Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."
Alors comment ça va Monsieur. Comme ci, comme ça. Mais avec un peu plus de bon sens et d’amour de votre part ça ira mieux pour la France, ce que vous ne pouvez ni exprimer ni donner, tel est notre grande tristesse, nous français de souche, toutes religions et origines confondues.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles