Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 11 Janvier à 13:24

Le plan d'autonomie garantira la stabilité et contribuera à la prospérité des provinces du sud du Royaume (Pdte des relations extérieures au parlement panaméen)






Le plan d'autonomie, proposé par le Maroc pour un règlement définitif de la question du Sahara, garantira la stabilité et contribuera à la prospérité de la région, a affirmé, lundi à Panama City, la présidente des relations extérieures à l'Assemblée nationale du Panama, Dana Castaneda. 

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, Mme Castaneda a souligné que la mise en oeuvre du plan d'autonomie, qu'elle a qualifié d'"important", permettra au Maroc d'exercer sa souveraineté sur ses provinces du sud, ce qui contribuera à créer une dynamique qui garantit le développement économique et la stabilité pour les populations de la région.

Dans ce cadre, la responsable panaméenne, qui a déjà visité les provinces du sud, a fait part de son admiration pour le développement économique et la dynamique que connaît le Maroc, en particulier la région du Sahara, au cours des dernières années, mettant en avant la place qu'occupe la femme dans le paysage politique et économique marocain.

"Je crois que le Maroc est engagé dans une dynamique de développement et de progrès, dans un contexte national dans lequel le peuple jouit de la démocratie et de la prospérité", a-t-elle dit, indiquant que cela est de nature à ériger le Royaume en un modèle à suivre dans ce domaine.

Mme Castaneda a, d'autre part, souligné que les relations de rapprochement entre les deux pays seront consolidées après l'ouverture de l'ambassade du Maroc, un "pays ami", au Panama et la création des groupes d'amitié au sein des institutions législatives marocaine et panaméenne.

Lors de ces entretiens, qui se sont déroulés en présence de l'ambassadeur du Maroc au Panama avec résidence à Bogota, Noureddine Khalifa, M. Mezouar a indiqué que le Maroc a présenté le plan d'autonomie pour le règlement définitif du dossier du Sahara, une séquelle de la guerre froide, instrumentalisée par les ennemis de l'intégrité territoriale pour porter atteinte aux droits irréfragables du Royaume.

Il a rappelé que le Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a connu de profondes réformes tous azimuts et vit une dynamique de développement, tout en croyant fermement en ses atouts pour la réalisation du développement et de la stabilité.

Le Royaume, a-t-il ajouté, oeuvre aussi à raffermir ses relations avec les pays du tiers monde dans le cadre du partenariat sud-sud, qui constitue un modèle de développement exemplaire au 21ème siècle.

M. Mezouar effectue une visite officielle au Panama à la tête d'une délégation composée notamment de Fouad Brini, président du conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée, et Abderrahim Kadmiri, Directeur général de l'Agence marocaine de coopération internationale.

Plusieurs accords de coopération devraient être signés mardi entre le Maroc et le Panama dans les domaines de la culture, de la formation diplomatique académique et des zones libres et industrielles.

               Partager Partager