Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - Lemag - publié le Jeudi 20 Février à 20:06

Le parlement espagnol rejette le plan souverainiste d'Artur Mas



Madrid - Le Congrès des députés espagnols (Chambre basse du parlement) a rejeté jeudi le plan du président du gouvernement autonome de Catalogne, Artur Mas, qui prévoit la tenue d'un référendum sur l'indépendance de cette région du nord-est de l'Espagne en novembre 2014.



Artur Mas
Artur Mas
Le plan souverainiste envisagé par le nationaliste Artur Mas, a été rejeté par le parti de l'UPyD (Union pour le Progrès et la Démocratie), le Parti populaire (PP, au pouvoir) et le Parti Socialiste ouvrier espagnol (PSOE, opposition).

La motion rejetant le plan du dirigeant catalan avait été présentée devant le Congrès par l'UPyD, que dirige Rosa Diez, ex-membre du parti socialiste.

Le Congrès a approuvé cette motion par 272 voix pour, 43 contre et une abstention.

Lors de la discussion de cette motion mercredi, la leader de UPyD a souligné que la consultation proposée par le chef de l'exécutif catalan est "illégale" et "antidémocratique", parce qu'elle porte atteinte au "droit de décider" de tous les Espagnols, relevant que ce "défi" de Mas requiert une réponse "politique, légitime et obligatoire dans le Congrès des députés".

A rappeler que Artur Mas, qui dirige la coalition conservatrice CiU, avait annoncé, le 12 décembre, dernier être parvenu à un accord avec les trois autres forces catalanes, conduites par les républicains de gauche de l'ERC (Gauche républicaine de Catalogne), pour tenir un référendum sur l'indépendance le 9 novembre 2014. Ce référendum devrait comporter deux questions : "Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat ? et "Voulez-vous que cet Etat soit indépendant ?" .

Suite à cette annonce, le chef du gouvernement central, Mariano Rajoy, s'est montré intraitable sur cette question, affirmant que cette consultation "n'aura pas lieu" tant qu'il est président.

"Tant que je serai président du gouvernement espagnol, aucun territoire espagnol n'accédera à l'indépendance", avait déclaré récemment Rajoy dans une interview accordée à la chaîne de télévision privée Antena 3. "Il n'y aura ni indépendance de la Catalogne, ni consultation (...) tant que je serai président du gouvernement espagnol ", avait-il souligné, en ajoutant qu'il "appliquerait la loi", si un référendum non autorisé par Madrid était organisé par Mas.

Pour sa part, le patronat catalan a affiché cette semaine un niet à la demande de Artur Mas de s'impliquer dans le processus souverainiste lancé en Catalogne.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus