Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 8 Avril à 10:24

Le ministre de l'Intérieur invite les pays arabes à partager leurs expériences sur les questions environnementales lors de la COP22



Dakhla – Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a invité, jeudi à Dakhla, lors de la clôture du colloque international sur “les défis environnementaux et leur impact sur le développement urbain des villes et des régions”, l’ensemble des pays arabes à partager et à échanger leurs expériences sur les questions environnementales, lors de la 22-ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) prévue en novembre prochain à Marrakech.



Mohamed Hassad
Mohamed Hassad
Dans une allocution lue en son nom par le gouverneur, directeur de la Formation des cadres administratifs et techniques, Abdelouahab El Jabri, le ministre a indiqué que la tenue au Maroc de la COP22 offre l'occasion à tous les pays arabes pour présenter leurs acquis en vue d'assurer la transition vers une économie verte et un développement urbain respectant l'environnement et le développement durable.

Il a ajouté que ce colloque international apporte un appui à la gestion locale dans les pays arabes en ce sens qu'il a permis de renouveler les rencontres entre les responsables locaux de ces pays en vue de soutenir le système de décentralisation et d'élargir les perspectives de la démocratie locale pour que les villes arabes deviennent un espace à même de relever tous les défis actuels et futurs imposés par la croissance des besoins des populations et des exigences de la gouvernance territoriale et du développement durable.

M. Hassad a relevé que ce colloque a également permis de passer en revue les défis environnementaux et l'impact de la pollution sur le développement économique et social et sur les ressources naturelles ainsi que les menaces qui pèsent sur le développement urbain des villes et régions dans les pays arabes, à travers notamment une prise de conscience de l'importance des nouvelles technologies face aux défis écologiques et de l'instauration des équilibres nécessaires pour éviter les catastrophes naturelles ou atténuer leurs conséquences afin de préserver l'environnement et garantir le développement durable.

Les interventions et les exposés présentés lors de ce colloque, a-t-il noté, ont insisté sur le fait que la réalisation du développement harmonieux des villes et la préservation de l'environnement impliquent une utilisation optimale et efficace de toutes les ressources naturelles, l'adoption de systèmes de production et de consommation équilibrés, l'amélioration des conditions de vie des populations en
vue de garantir l'équilibre et la complémentarité entre le droit au développement et le besoin de la préservation de l'environnement.

Le ministre a fait remarquer que les débats ont abouti à des rapports scientifiques et des recommandations pratiques devant contribuer à la mise en place de stratégies efficaces et de mesures pratiques à même de faciliter la convergence des politiques publiques sur la protection de l'environnement dans le cadre de la préservation des spécificités des villes et des collectivités territoriales, en plus du renforcement du partenariat et de la coopération sur les plans local et arabe dans
l'objectif de réussir le progrès de la ville arabe et de préserver son identité et son cachet distingué en harmonie avec ses ressources naturelles et son environnement.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara