Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Jeudi 14 Mai à 16:15

Le ministère de la Santé prend en charge 270 milles malades souffrant d'hypertension artérielle bénéficiaires du RAMED



Rabat - Le ministère de la Santé prend en charge le traitement de 270 milles malades souffrant d'hypertension artérielle, bénéficiaires du Régime d'Assistance Médicale RAMED, dans le cadre du programme national pour la prévention et le contrôle de cette maladie.



Le programme permet de détecter et de prendre en charge les cas d'hypertension artérielle, indique le ministère dans un communiqué publié mercredi à l'occasion de la célébration par le Maroc de la Journée mondiale de l'hypertension (14 mai), soulignant que dans ce contexte, les centres de santé ont été équipés de moyens et d'équipements électroniques de mesure de la pression artérielle et de médicaments pour une enveloppe de 55 millions de dirhams, outre le renforcement des compétences des travailleurs du domaine de la santé en matière de détection et de prise en charge de cette maladie.

Et d'ajouter que l'hypertension artérielle représente le principal facteur des maladies du cœur et des artères au Maroc, précisant que le pourcentage de personnes souffrant d'hypertension artérielle au Maroc est de 41,2 pc selon les statistiques de l'OMS en 2008.

Les résultats de l'étude épidémiologique effectuée au Maroc en 2000 ont montré que la prévalence de l'hypertension artérielle s'élève à 36,6 pc parmi la population de plus de 20 ans, note le ministère, ajoutant que ce pourcentage augmente avec l'âge pour atteindre 53,8 pc chez les personnes dont l'âge dépasse la quarantaine, alors que chez les personnes de plus de 65 ans, cette proportion s'élève à 72,2 pc.

La célébration de la Journée internationale de l'hypertension artérielle, précise le ministère, est un occasion pour sensibiliser les citoyens aux facteurs et aux causes de cette maladie et aux moyens de prévention les plus importants.

Cette pathologie figure parmi les plus importantes causes de décès prématuré dans le monde, indique la même source.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les maladies cardio-vasculaires sont responsables d'environ 17 millions décès par an dans le monde, soit près d'un tiers de la mortalité totale. Sur ce chiffre, 9,4 millions de morts par an sont imputables aux complications de l'hypertension artérielle, qui est responsable d'au moins 45 pc des décès par maladies cardiaques et de 51 pc des décès par accidents vasculaires cérébraux.

En 2008, environ 40 pc des adultes âgés de 25 ans et plus dans le monde présentaient une hypertension artérielle diagnostiquée et le nombre total de personnes concernées atteignait 1 milliard contre 600 millions en 1980.

C'est dans la Région africaine que la prévalence de l'hypertension est la plus élevée puisqu'elle touche 46 pc des adultes âgés de 25 ans et plus, et c'est dans la Région des Amériques qu'elle est la plus faible (35 pc). Dans l'ensemble, les pays à revenu élevé ont une prévalence de l'hypertension plus faible (35 pc) que celle enregistrée dans d'autres groupes de pays (40 pc).

Parmi les facteurs de risque de cette maladie figure notamment le tabagisme et la consommation excessive de sel outre le mode de vie sédentaire.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus