Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Mouedden Mohsin - publié le Jeudi 27 Mars à 08:27

Le match : Belgique - Maroc, devient une leçon d’intégration




Mouedden Mohsin - Le match de football amical entre les Diables rouges et les Lions de l’Atlas de ce mercredi soir au Heysel s’est soldé sur une victoire marocaine sans appel (1-4).



Nous savions les diables malades, mais à ce point et face à une équipe du Maroc juste bonne, c’est plus que consternant… Il est aussi intéressant de lire certains commentaires d’internautes sur le site du journal le Soir qui a tourné sur l’attitude des « Allochtones », terme « barbare » et désuet pour désigner les belges d’origines x et souvent maghrébine, surtout au nord du pays…

Le débat sur le forum avec plusieurs interventions a tourné sur les carences sportives et techniques de l’équipe belge, mais également sur le comportement des belgo-marocains…Certains sont déçus, consternés, ces nouveaux belges ont osé siffler l’hymne national belge, la plupart avaient décidés de supporter les Lions de l’Atlas et d’ainsi prouver une « intégration » factice.

L’un ou l’autre bloggeur invite nos politiques à « ouvrir les yeux », l’un (poste 56) avance « qu’il n’aime pas leur pays et les belges (blancs et blonds sûrement), qu’en plus nous allons « leur donner des milliards pour leur intégration », d’autres espèrent que les wallons, les flamands et les belges prennent enfin des décisions sérieuses…Que veut-il dire ? Expulser ? Assimiler de force ? Les obliger à supporter une équipe pareille qui a juste le niveau d’un club de bas de classement de notre championnat ?

Pour revenir au match, il est vrai que certains ont sifflé la brabançonne que notre premier ministre belge confond avec la « marseillaise ». Dans beaucoup de stade du monde, siffler l’hymne est courant, faut-il l’accepter ? Non, nous pouvons le regretter, mais siffler par exemple la marseillaise, c’est d’abord un devoir civique, car le texte est nauséabond. De plus, ces nationalismes imposés divisent plus qu’ils ne rapprochent… A bas les hymnes ? Pourquoi pas…

Siffler le belgo-marocain Marouane Fellaini, excellent joueur du standard et qui choisit le maillot belge est désolant, mais de là, à en faire un drame nationale, faut pas pousser, on a jamais dit que les personnes se rendant au stade étaient toutes des amoureux « des lettres persanes ». Certains supporters ont des attitudes primaires, qu’ils soient belges, ouzbeks ou marocains… la question est d’abord sociétale, c’est une question d’éducation et de culture locale.

Enfant « supporter » d’un club hollandais…

Enfin, les belgo-marocains, sont au Maroc fiers de défendre les couleurs belges et en Belgique, fiers de supporter les couleurs marocaines. Il est me semble t’il de même avec les belgo-italiens, les belgo-espagnols, les belgo-français etc…

La question a se poser est la suivante : comment se fait-il que des milliers de jeunes, nés en Belgique ne se sentent, chez eux, ni au Maroc, ni en Belgique ? Enfin et pour être complet, je dois juste vous rappeler que lors de la coupe du monde de football en 1994, et à l’issue du match Belgique 1 Maroc 0, des centaines de supporters pacifiques marocains descendirent à la bourse pour faire la fête…derbouka et chants typiques du folklore marocains permirent à des centaines de personnes de festoyer…

Une heure plus tard, nous vîmes arriver une horde sauvage, crâne rasé, plus de cinq cent « supporters » imbéciles et dangereux de l’équipe belge décidèrent de charger violement malgré les femmes et les enfants. Là sous mes yeux, et pour la première fois de ma vie, j’eu l’impression d’être dans une effroyable expédition punitive qui s’abattait sur tous ce qui avait une couleur légèrement foncée. J’ai vu des femmes d’un certain âge avec leurs djellabas tombées et battues par les skinheads…

Lorsque j’ai interpellé le commissaire de la ville de Bruxelles de l’époque sur les lieux, et sous les cris vociférants de : « la Belgique est à nous !» et d’autres slogans en flamands, j’imagine tout aussi explicite (et devant l’arrestation de dizaines de jeunes « Allochtones »), le commissaire me fit cet aveux : « avec eux, il n’y a pas moyen de discuter… ». Mais pourquoi, arrêtez-vous les jeunes d’origines marocaines ? Il détourna le regard…Je n’oublierai jamais ce regard et ce déni de justice.

Bien sûr ces idiots racistes et dangereux ne représentent pas les sympathiques supporters belges de « USA 1994 », mais lorsque vous vivez de tels moments, couplés à des discriminations et à un racisme ambiant, sans verser dans la paranoïa, il n’est pas étonnant de supporter le Maroc… et puis quand vous allez au Maroc et que vous constatez les limites au niveau des libertés d’expressions et de l’attitude des autorités considérant souvent ces populations comme des « vaches à lait », et bien il n’est pas étonnant, de supporter la Belgique, allez, l’honneur est sauf et que vive le sport…



               Partager Partager